Qui est Patrice Quarteron, le « bounty » ennemi de Morsay et Benzema ?

Patrice Quarteron alias Patricia Quartezboub.

Patrice Quarteron alias Patricia Quartezboub.

Patrice Quarteron, surnommé « Quartezboub » par ses détracteurs en raison de la forme de son crâne anatomiquement assez proche de l’organe génital masculin, est un pseudo-boxeur de seconde zone dont l’unique fait d’arme sportif est de s’être fait humilier de manière quasi-érotique par le boxeur Daniel Sam en 2016.

Outre cette sodomie sportive assez violente, suite à laquelle plusieurs commentateurs se sont étonnés du laxisme du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) qui censure en principe la pornographie violente à la télévision, Patricia Quarteron est également connu(e) pour son tapinage médiatique, toujours à la recherche de « buzz » lorsqu’il s’agit d’insulter le rappeur Morsay, le groupe SEWER, le comédien Dieudonné, le footballeur Karim Benzema ou encore le polémiste de cité Bassem Braiki.

Accusé d’être un « transsexuel chelou » par le rappeur Booba et humilié par Daniel Sam sur le ring, Patricia Quarteron se tourne alors vers le monde du clash Internet pour tenter de faire oublier son piètre parcours sportif et son insignifiance médiatique risible.

Sa « cible » favorite semble être le footballeur Karim Benzema, dont il jalouse certainement la carrière sportive autrement plus prestigieuse que celle d’un boxeur minable au palmarès dérisoire, et la communauté maghrébine de manière générale.

Quarteron quémande du sexe au travlo McDoom.

Quarteron quémande du sexe au travlo McDoom.

Très médiatisé par l’extrême-droite sioniste, du franc-maçon Gilbert Collard au torchon talmudique Le Figaro (propriété de Serge « Dassault » Bloch, millionnaire israélien), Patricia Quarteron crache allègrement sur Dieudonné en bon chien de garde du système.

L’accusation de « bounty » n’est donc pas fortuite, on a bien affaire à un suce-boules de premier ordre, prêt à médire ses propres confrères pour un peu de « buzz » immérité.

Mais il n’y a pas que dans le tapinage médiatique indécent que Quarteron se ridiculise, à en croire les captures d’écran d’une conversation qu’il a eue avec le travlo Vincent McDoom, dans lequel on le voit quémander des rapports homosexuels avec une insistance quasi-désespérée.

On le voit alors écrire « stp sa fai tro lontan sa manque daction » (ci-dessus).

Pourtant, la dernière fois qu’il y avait de l’action, c’était contre Daniel Sam et Patricia s’est bien faite dominée comme la salope ménopausée qu’elle n’a jamais cessée d’être.

Patricia, ce n’est pas d’un nouveau clash avec Benzema, Morsay ou autre dont tu as besoin pour relancer ta carrière.

Ce qu’il te faut de toute urgence, en plus d’un Bescherelle pour soigner ta grammaire, c’est d’un test de dépistage du VIH.

Avec toutes les queues que tu suces lors de chaque intervention médiatique, c’est ta santé qui est en jeu.

Penses-y, Patricia.

C’est le SIDA qu’il faut exclure, pas les séropositifs.

Par contre essaie plutôt de commander sur Internet, je suis pas sûr qu’ils aient des préservatifs à la taille de ton crâne de zboub à la pharmacie.

Publicités

2 Réponses

  1. Quel bounty fragile ce petit bâtard homosexuel.

  2. Patricia Écarteron, Écarte donc ta Rondelle qu’on la remplisse de bounty.

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :