Archives de Tag: état

Un Collectif de Féministes Insulte Morsay !

Morsay accusé de sexisme de et misogynie.

Morsay accusé de sexisme de et misogynie.

Mais qui veut donc la peau de Morsay ?

À part Booba, les profs de grammaire et l’industrie du shampoing, bien sûr.

En plus de ces énergumènes qui instrumentalisent de manière raciste la dyslexie héréditaire du rappeur de Clignancourt, un collectif de féministes vient maintenant se joindre à la danse.

Le groupuscule « Pussyhat », connu pour avoir accusé le président américain Donald Trump de pédophilie incestueuse, s’en prend maintenant à Morsay à cause de ses paroles jugées sexistes et misogynes, notamment lorsqu’il parle de « chatte de trisomiques ».

Selon les Pussyhat, ce genre de propos porte atteinte à toutes les victimes de violences domestiques, violences sexuelles et violences commises contre les femmes.

Également mis en cause, l’album NecroPedoSadoMaso du groupe SEWER dans lequel participe Swagg Man.

Dans cet album au patronyme douteux, les paroles sont effectivement du plus haut-degré intellectuel.

J’encule les enfants handicapés moteurs, je peux pas bander sans voir de fauteuil roulant.

Les morts-nés me font éjaculer en transe pédo-satanique, je déboîte le bassin de cadavres délabrés à la scie.

Ou encore le fameux.

Mon sexe sacré palpite de désir de nécromancie
La putréfaction est nécessaire pour ma satisfaction sexuelle
Tripes mineures dégoulinant le long de mon phallus rance
Sa bile excrétée par mon trou rectal

Si les paroles de cet album sont effectivement assez choquantes (au point de provoquer l’amusement dans les cercles de black métal), il n’en demeure pas moins que Morsay n’a jamais participé à la production de cet album.

Morsay, enfant sauvage du black métal ?

Morsay, enfant sauvage du black métal ?

Un « petit détail » qui n’a pas empêché un horde de féministes aux arguments pour les moins… ovariens d’accuser Morsay de sexisme et de violences contre les putes.

La scène de black métal se voit donc donc partagée en deux camps: les pro-Morsay et les anti-Morsay.

Mais quel rapport entre la musique NecroPedoSadoMaso et Morsay ?

S’il y en a, il est bien moindre que ne veulent le faire croire les putes féministes sensationnalistes qui ne comprennent rien au rap, au métal, à la musique extrême ou à l’art de Morsay.

Le porte-parole de The Satan Records, le label de SEWER, a ouvertement qualifié les membres du collectif Pussyhat de « buveuses de pisse obsédées par le chibre ».

Ça a plus de classe que « la chatte à vos grand-mères », certes, mais nous préférons l’original.

Donc chères féministes…

La chatte à vos grand-mères.

Publicités

Le Black Métal, une Musique Raciste ?

Le Black Métal est-il Raciste ?

Le Black Métal est-il Raciste ?

Le black métal serait-il un genre de musique ouvertement raciste et homophobe ?

C’est en tout cas ce que prétend le préfet du Limousin qui veut faire interdire les concerts de SEWER, le groupe de Swagg Man, au motif de « trouble à l’ordre public ».

Le gouvernement Macron, comme son prédécesseur, cherche apparemment à faire fi de la liberté d’expression des artistes.

Ce jeune dictateur en herbe se base, apparemment, sur les articles postés sur le site Metalious.com et sur le livre « Racist Metal » d’Antoine Grand.

Le problème est que si ce livre attaque parfois de manière assez frontale le heavy métal raciste et satanique, à aucun moment le groupe SEWER de Swagg Man n’est mentionné !

Swagg Man avec l'album "2154" de SEWER !

Swagg Man avec l’album « 2154 » de SEWER !

Pour ce qui est des articles sur le black métal raciste du site Metalious c’est une autre histoire.

Il faut savoir que Metalious est avant un site communautaire de partage d’analyses d’albums de black métal (ou de métal en général), donc les avis postés relèvent de l’opinion subjective du ou des auteur(s).

Il y a effectivement un certain énergumène, le bien nommé « Antifa666« , qui s’amuse à y poster des articles faisant mine de décrier le « racisme » de certains groupes de black métal, dont SEWER (voir ses diatribes semi-autistes ici).

Les faits reprochés à SEWER sont les suivants.

1. L’emploi de la langue allemande. Donc forcément Nazi (si si, c’est scientifique).

2. Le Satanisme. Où Satan serait un nom de code pour Hitler (666 Millions de Morts).

3. Le non-Satanisme. Cherchez pas la cohérence, il n’y en a pas.

4. Le fait que Swagg Man soutienne Varg Vikernes. Et l’ami du frère de la tante de son grand-père aurait collaboré avec le Maréchal, paraît-il.

Morsay soutient SEWER !

Morsay soutient SEWER !

On voit qu’il s’agit là d’arguments du plus haut niveau académique, digne d’un Éric Zemmour ou des partisans de la censure de Dieudonné.

Mais l’auteur ne s’arrête pas là… selon lui c’est TOUT le black métal qui serait raciste.

Tout le monde y passe, de Burzum à Immortal et même Dimmu Borgir.

On a bel et bien affaire à un trisomique de haut vol.

À l’heure où l’état français a déclaré une guerre ouverte contre les minorités ethniques issues des quartiers défavorisés et à l’heure où se produit, dans l’indifférence générale voir la complaisance des instances internationales, un génocide des Palestiniens par les colons juifs d’israel, on se demande bien pourquoi aller chercher des poux à un genre de musique tel que le black métal.

Sinon, comme dirait Morsay…

Si tu aimes pas va niquer ta grand-mère la crevette sidaïque.

👁 Swagg Man et les #Illuminati 👁

Swagg Man, le rappeur Illuminati.

Swagg Man, le rappeur Illuminati.

Extrait du chapitre « Swagg Man et Satanisme » du livre « Le Vrai Black Métal: La Vérité sur le Satanisme et la Musique Extrême » aux éditions Metalious. Texte par Antoine Grand.

Depuis déjà plusieurs années nous dénonçons certains artistes de heavy métal qui à l’image de leur idole « Satan » se servent de la musique comme d’un moyen pour détourner les jeunes, dans un premier temps, des valeurs salvatrices telles que la morale, le travail ou la consommation de saucisson halouf pour les jeunes et moins jeunes des quartiers populaires français.

Mais depuis un certain temps, le satanisme Illuminati s’est propagé au-delà du rap jusqu’à progressivement touché les autres genres musicaux, et notamment le rap.

Swagg Man est, de bien des manières, le premier rappeur Illuminati.

Tout d’abord, qui est Swagg Man ?

Swagg Man dispose de plusieurs identités :

  • Iteb Zaibet
  • Ryan Rockefeller
  • Rayan Balarfa
  • Ryan Sanchez (ou Sanches)
  • Jean-Christophe de Swagg
  • Icham Al-Saud
  • Mohamed Hitler
  • Gilbert Ben Laden

Comme on peut le voir, les faux noms de Swagg Man tournent le plus souvent autour d’une permutation du nom « Rayan » .

Swagg Man, un sataniste Illuminati ?

Swagg Man, un sataniste Illuminati ?

Or « Rayan » est un anagramme de… « Aryan » , qui signifie Aryen en anglais !

On sait que les satanistes Illuminati sont très proches de la mouvance National Socialiste !

En outre, la CIA a été fondée par des néo-nazis.

On sait que le grand-père de George W. Bush, un dénommé Prescott Bush, était un agent de renseignement du Troisième Reich infiltré aux États-Unis !

Or on sait que Julian Rockefeller Jr., le père de Swagg Man (qui lui se nomme Ryan Rockefeller), a également travaillé à la CIA.

Mais pourquoi la CIA s’intéresserait-elle à Swagg Man ?

C’est mal connaître le fonctionnement de la CIA et des Illuminati.

Loin d’être une simple agence de renseignement, la CIA est avant tout une officine de propagande dont Julian Rockefeller Jr. (le père de Swagg Man) était un des principaux chefs.

La CIA a longtemps contrôlé l’industrie musicale.

En 1975, les sénateurs Frank Church et Ted Kennedy ont présidé la Commission Church, un comité restreint du Sénat des États-Unis pour étudier les opérations gouvernementales en matière d’activités de renseignement. Une décennie après l’assassinat de JFK et quelques années après l’assassinat de RFK, une série de révélations dommageables sur les activités de la CIA ont été révélées au public. La moins sensationnel, mais peut-être la plus importante, était la participation active de la CIA dans l’industrie du divertissement.

La CIA et les Illuminati ont toujours été très impliqués dans la culture musicale.

Miles Copeland a rencontré Lorraine Adie alors qu’elle travaillait sous sa couverture académique pour l’Exécutif des opérations spéciales de Grande-Bretagne, et il travaillait pour les services de renseignement de l’armée américaine stationnée en Angleterre. Ils se sont mariés et ont eu trois enfants, Miles, Julian et Stewart. Les trois frères travailleront ensemble et deviendront des légendes dans l’industrie musicale.

Les fils Copeland semblaient avoir un sens de l’humour assez juvénile quant à l’occupation de leur père. Miles a nommé son groupe Copeland International Arts (CIA), Julian a nommé le sien Frontier Booking International (FBI), et Stewart a joué de la batterie pour le groupe The Police, dirigé par un certain « Sting » signé au label International Records Syndicate (IRS).

Le vrai nom de Copeland ?

Rockefeller.

Le grand-père de Swagg Man.

La prochaine fois que vous allez à un concert d’un artiste connu, disons au stade Wrigley, avec plus de 450 000 jeunes esprits susceptibles d’être influencé par le message que nous leur imposeront… demandez-vous à qui le crime profite.

– Miles « Copeland » Rockefeller.

Et ça devient de plus en plus glauque.

La musique n’est que le vaisseau par lequel on invoque la susceptibilité aux forces occultes.

Qu’est-ce que la magie, au juste ?

La magie est l’art de créer des liens, subconscients, entre phénomènes éphémères, les stimuli, et système limbique, l’aspect du cerveau responsable des émotions et donc des décisions inconscientes.

Ainsi, par notre programme, Satan, Hitler, Belzébuth ne seront plus associés au macabre, à l’occulte et au martial, mais au divertissement, à l’extase et à l’épanouissement spirituel.

Vous savez, ce qui s’est passé sous le Troisième Reich, c’était un rituel.

Un rituel préliminaire, qui nous montre la voie à suivre, qui nous montre l’exemple que nous voulons pour ce Nouvel ordre Mondial.

– Miles « Copeland » Rockefeller.

De grand-père en père, de père en fils.

Bientôt arrivera un messager des Enfers pour nous guider vers un règne millénaire.

– John D. Rockefeller Sr.

Morsay vend les CDs de Swagg Man !

Morsay vend les CDs de Swagg Man !

Le tout premier Rockefeller, William Avery Rockefeller (père de John D. Rockefeller Sr. et donc un ancêtre de Swagg Man) était un escroc notoire, il vendait des élixirs, présentés comme « remèdes miracles », mais qui ne contenaient autre chose que du pétrole, de l’urine et occasionnellement du viagra.

Il est dit que William Avery Rockefeller testait souvent ses produits sur lui-même et sur ses enfants.

Outre ses arnaques à répétitions, William Avery Rockefeller fut également recherché dans l’état de New-York pour le viol d’une fille de 13 ans du nom de Ann Vanderbeak dans la ville de Moravia.

Le numéro 2 actuel des Illuminati, Devlin Rockefeller (chef du groupe Phantom), admet apprécier tout particulièrement « les jeunes fentes prépubères de 5 à 6 ans » .

Swagg Man, agent Illuminati de la CIA.

Swagg Man, agent Illuminati de la CIA.

Un autre membre éminent de la CIA : L. Ron Hubbard, le fondateur de l’Église de Scientologie.

Avant de se reconvertir en gourou religieux, L. Ron Hubbard travaillait à l’OSS (ancêtre de la CIA) et était chargé de commercialiser la drogue LSD, notamment parmi les politiciens influents et les personnalités mondaines.

Selon plusieurs sources, Hubbard est « devenu un apôtre indépendant pour le LSD au début des années 1950 après avoir prétendument reçu une vision satanique dans laquelle il sacrifiait des enfants lors de rituels occultes » .

Nous avons découvert comment prendre le contrôle d’un individu au point où il nous obéira contre sa volonté et contre même les lois fondamentales de la nature, comme la préservation de soi.

– Projet ARTICHOKE, CIA, 1952.

En outre, Hubbard est réputé pour avoir « introduit plus de 6 000 personnes au LSD, y compris des scientifiques, des politiciens, des responsables du renseignement, des diplomates et des hommes d’Église » .

La LSD est une drogue produite à 99% par la CIA.

Je suis posay bro, j’ai ma black card et du LSD !

– Ryan « Swagg Man » Rockefeller.

Résumons, nous avons donc affaire à du : scientologie, satanisme, nazisme, pédophilie.

Rappelez-vous bien de cette quadralité de la famille Rockefeller, scientologie, satanisme, nazisme, pédophilie.

Vous comprendrez pourquoi après.

Maintenant que nous avons étudié sa généalogie, retournons à la vie présente de Swagg Man.

Swagg Man, ouvertement sataniste et Illuminati.

Swagg Man, ouvertement sataniste et Illuminati.

Swagg Man est surtout connu pour ses vidéos sur Internet dans lesquelles il s’exhibe avec des millions d’euros, gagnés illégalement.

Mais d’où vient sa fortune ?

Fidèle à la tradition satanique et Illuminati de la famille Rockefeller, Swagg Man a été initié durant toute sont enfance à des rites pédophiles occultes.

Pour prouver sa fidélité aux Illuminati, il se fait tatouer des symboles occultes avant chaque mission.

En Janvier 2000, plusieurs sources confirment que Ryan Rockefeller alias Swagg Man est présent lors de la fondation du collectif H2Fr.

Pour rappel, le collectif H2Fr n’est autre que la branche cyberterroriste de la CIA et des Illuminati.

Le but du collectif H2Fr était de blanchir l’argent obtenu illégalement par les opérations cyber-clandestines illégales de la CIA.

Swagg Man fut nommé directeur des opérations de la région PACA.

C’était le dernier rite d’initiation de Swagg Man.

Au cours de ce processus, beaucoup de choses se sont développées et ont été autorisées à se développer, nécessairement, ou du moins a-t-on ont cru qu’elles étaient nécessaires, qui sont, disons, incompatibles ou ne fonctionnent pas bien avec une société libre et ouverte.

– Mike Pompeo, directeur de la CIA, collectif H2Fr.

En 2007, Ryan Rockefeller fut affecté à la région Île-de-France où il devait infiltrer les banlieues pour recruter des jeunes désaffectés.

Cortex est devenu agent du NecroPedoSadoMaso.

Cortex est devenu agent du NecroPedoSadoMaso.

C’est la naissance du personnage Swagg Man.

À l’aide de Morsay et Zehef, deux autres agents Illuminati, Swagg Man fonde le collectif Truand de la Galère qui n’est autre qu’un groupe paravent de la CIA en Île-de-France.

Leur première victime de recrutement sera Sébastien Gozlin, dit Cortex 91 Les Pyramides, un jeune défavorisé à la fois intellectuellement et financièrement.

Cortex est donc devenu, malgré lui, un agent des Illuminati satanistes, néo-nazis et pédophiles.

Par la suite de nombreux jeunes rappeurs ont rejoint les Illuminati à cause de Swagg Man : K-Libre, G-Ress, Breli-K, La Fouine, Benoît Hamon, Shlagito, Booba, Rohff, Kaaris, Lacrim, Bassem Braiki et bien d’autres encore.

Aujourd’hui, 99% des banlieues sont sous contrôle Illuminati à cause de Swagg Man.

L’individu est handicapé en se retrouvant face à face avec une conspiration si monstrueuse, qu’il ne peut croire qu’elle existe.

– J. Edgar Hoover, directeur du FBI.

Pour recruter des jeunes des quartiers sa méthode est simple : les appâter avec de l’argent et un mode de vie indécent.

Mais quel est le but des Illuminati ?

Ce que je suis devenu je le dois au jnoon (LSD) et au shaitan (Satan).

– Ryan « Swagg Man » Rockefeller.

Morsay avec l'album NecroPedoSadoMaso !

Morsay avec l’album NecroPedoSadoMaso !

Il faut savoir que Swagg Man et Morsay sont les producteurs d’un groupe de black métal pédosataniste nommé SEWER.

Cette information est relativement peu connue car elle est activement censurée par Swagg Man et les Illuminati sur Internet.

En outre, vu que SEWER ne participe jamais à des concerts, il n’est en théorie pas possible de prouver que Swagg Man est bien le « chef » de SEWER.

Je dis bien en théorie, car en réalité on peut trouver plusieurs images prises par Swagg Man lui-même où celui-ci fait la promotion du groupe SEWER et de ses albums satanistes.

En outre, lors du dîner annuel du Parti Libertarien de France, Morsay a été photographié avec le livre qui vient de la pochette d’un album de SEWER.

Mais parlons plutôt de ce groupe SEWER.

Divers groupes œuvrent dans l’ombre depuis des siècles. Si nous nous enveloppons d’un tel secret, c’est que notre existence ne doit pas être découverte.

– Albert Pike, père fondateur du Ku Klux Klan.

SEWER est un groupe très peu connu dans le monde.

On estime à 75 000 le nombre de personnes qui en ont entendu parler.

Mais pourquoi donc Swagg Man, une des personnalités les plus connues du web, cherche-t-il à cacher l’existence de son groupe SEWER ?

Il nous aurait été impossible de développer nos plans pour le monde si nous avions été assujettis à l’exposition publique durant toutes ces années.

– David Rockefeller.

Swagg Man avec l'album "2154" de SEWER !

Swagg Man avec l’album « 2154 » de SEWER !

L’album phare de SEWER se nomme NecroPedoSadoMaso.

Retenez bien ce nom, c’est très important : NecroPedoSadoMaso.

Pour rappel, la quadralité spirituelle de la famille Rockefeller est : scientologie, nazisme, pédophilie et satanisme… on retrouve ces quatre thèmes dans l’album NecroPedoSadoMaso.

C’est un album de métal ultra-satanique, très difficile à écouter et qui peut rendre fou n’importe qui.

Selon la légende : « quiconque écoute la musique des Enfers à Minuit fera entrer le Diable en son Esprit » .

Voilà ce qui figure sur le CD de l’album NecroPedoSadoMaso.

Ce n’est qu’un mythe mais la réalité dépasse souvent la fiction.

Ce n’est pas à prendre au sens littéral, mais nous y reviendrons.

Intéressons-nous plutôt au contexte de l’album NecroPedoSadoMaso pour en découvrir le sens caché.

Tout commence en 1975.

Personne n’entrera dans le Nouvel Ordre Mondial à moins qu’il ou elle ne fasse le serment de vénérer Satan. Personne ne fera parti du Nouvel Âge sans recevoir une initiation Luciférienne.

– David Rockefeller.

Morsay soutient SEWER !

Morsay soutient SEWER !

Bien avant la naissance de Swagg Man, les États-Unis ont envahi la Grenade et ont bombardé un hôpital psychiatrique accidentellement.

C’était un accident assez commode, parce qu’une rumeur circulait comme quoi les États-Unis ne voulaient pas que les dossiers qui se trouvaient dans cet hôpital tombent dans les mains extérieures.

Joseph Holsinger était un haut-gradé de l’armée américaine et bon ami du député Leo Ryan. Leo Ryan était le représentant américain de San Francisco qui est allé en Guyane pour visiter Jonestown, où il a été assassiné.

Avant d’être assassiné en Guyane, Leo Ryan voulait ré-ouvrir le dossier militaire sur le bombardement de l’hôpital psychiatrique de Grenade.

Leo Ryan suspectait que ce bombardement n’avait rien d’accidentel.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que la CIA a longtemps utilisé les hôpitaux psychiatriques pour leurs expériences humaines.

C’est notamment dans un hôpital psychiatrique californien que le LSD a été découvert puis synthétisé pour la première fois, par nul autre que la CIA.

Nouvelle drogue bro, tu n’en reviendra pas,
Tellement jnooney que tu deviendras Allah !

– Ryan « Swagg Man » Rockefeller.

Quel rapport avec SEWER ?

Revenons-en à la légende concernant l’album NecroPedoSadoMaso.

Il est dit que : « quiconque écoute la musique des Enfers à Minuit fera entrer le Diable en son Esprit » .

Il ne faut pas faire d’interprétation littérale mais plutôt métaphorique, comme c’est souvent le cas avec ce genre d’énigmes.

La position des majuscules nous offre des indices sur la position des images.

  • musique des Enfers -> NecroPedoSadoMaso.
  • à Minuit -> sous l’emprise du LSD.
  • le Diable -> l’idéologie sataniste Illuminati.
  • en son Esprit -> dans son inconscient.

Il s’agit bien d’un rituel satanique Illuminati organisé grâce à la musique NecroPedoSadoMaso et au LSD.

Le projet MK-ULTRA n’est que de la poudre aux yeux, un mythe sans fondement lancé par George H. W. Bush pour détourner l’opinion publique de l’implication de la CIA dans le projet ARTICHOKE, visant à contrôler l’inconscient à l’aide de substances psychotropes, le LSD et ses dérivés, et d’ondes sonores réglées spécifiquement à la fréquence des ondes cérébrales beta, celles qui contrôlent l’inconscient. […] Ce sont les mêmes ondes que l’on trouve dans certaines musiques de métal extrême, notamment celles du groupe intitulé SEWER.

– Martin Shkreli, ex-Illuminati, rapport devant la Commission de Sécurité Nationale des USA.

Ceux qui croient que Swagg Man n’est qu’un guignol de bas-étage se trompent lourdement.

Le NecroPedoSadoMaso n’était qu’un test, à chaque album nous améliorons la qualité de la subversion psychologique et de l’infiltration cognitive. Bientôt, une fois que nous serons satisfaits du résultat, nous chercherons à appliquer les mêmes ondes non plus aux seuls albums de SEWER mais sur ceux des artistes susceptibles d’être écoutés, et donc d’influencer les jeunes de quartiers.

– Projet SEWER, rapport déclassifié de la CIA.

Le dernier album en date de SEWER se nomme 2154 (source: www.thesatan.com).

2154 = 1488 + 666.

1488 = David Lane.

666 = Satan.

En outre, Swagg Man dispose lui-même d’un tatouage 2154 sur son bras droit.

Ce tatouage date d’AVANT la sortie officielle de l’album.

Comment pouvait-il savoir ?

Le satanisme Illuminati a de beaux jours devant lui.

Partager cet article au maximum pour dénoncer les Illuminati et Swagg Man.

La police nationale est raciste anti-musulmans (+ preuves)

Même les anciens membres de la police nationale reconnaissent que celle-ci est raciste et qu’elle a dépassé les bornes.

La dernière fois ils ont traîné un retraité sur 60 mètres, cette fois-ci ils s’en prennent aux arabes et aux musulmans dans un racisme intolérant et facho.

Non à l’intolérance de la police.

Non au fascisme et à l’islamophobie institutionnalisée de l’état français.

Lire l’interview complète du racisme policier en France sur http://www.parti-libertarien.com/police.

Une musique « techno » coproduite par Morsay et Zehef

Morsay a longtemps été un rappeur revendicateur, et ses principales revendications ont été la lutte contre la police et l’état français.

D’ailkleurs Morsay se dit d’abord revendicateur et après rappeur, dans cet ordre précis.

Mais aujourd’hui Morsay constate que le rap seul n’est pas suffisant pour diffuser son message anti-police et anti-état (message tout à fait légitime cela est certain).

C’est notamment la raison pour laquelle Morsay a produit un film qui s’intitule La Vengeance.

Mais aujourd’hui Morsay a décidé d’aller plus loin et de co-produire avec Zehef des albums de type techno. La musique techno touche aujourd’hui beaucoup les jeunes et c’est un excellent moyen de diffuser le message anti-état, anti-france et anti-racisme.

Voici un exemple de la musique techno de Morsay :

Morsay a déjà eu beaucoup de succès dans le rap, en aura-t-il autant dans les autres domaines ?

Gouvernement limité

Morsay milite pour un gouvernement limité, c’est-à-dire un gouvernement qui respecte la liberté des citoyens et qui ne cherche pas à imposer ses valeurs.

Le gouvernement limité doit laisser tous les immigrés venir en France et s’y installer comme ils le souhaitent.

Le gouvernement limité doit respecter le droit de propriété et le droit au libre-échange de tous les citoyens.

Le gouvernement limité doit abolir la TVA, un impôt injuste qui cible les plus démunis (les sans-papiers).

Le gouvernement limité doit légaliser toutes les drogues au nom de la liberté des citoyens.

Un gouvernement qui cherche à imposer ses valeurs fascistes et islamophobes sur les citoyens n’est pas un gouvernement limité, c’est un gouvernement totalitaire.

Pour restaurer la liberté en France et dans le monde il n’y a qu’une seule solution, la destruction de l’état français.

Le programme de Morsay vise à mettre fin aux privilèges de l’état français et à la tyrannie de la police nationale.

Pourquoi dire oui au mariage pour tous ?

Pourquoi dire oui au mariage pour tous ? Tout simplement parce que c’est la liberté, comme nous l’expliquait Morsay la semaine passée.

Mais quand on sait que 68% des Français soutiennent ce mariage homo, on se sent rassuré de voir que la propagande fasciste ne prend pas.

Oui, mesdames et messieurs qui aimez tant dire « ce pays est foutu », les Français tiennent encore à leurs droits et à leurs liberté !

Vive la résistance, et bravo aux Français !

Morsay réagit sur la garde à vue de N. Sarkozy

Morsay réagit sur la garde à vue de l’ancien président N. Sarkozy concernant l’affaire Betancourt.

Voici donc le vrai visage de l’UMP, celui du corporatisme et de la corruption.

Voir la vidéo en exclusivité sur Metacafé.

Qui vote pour l’UMP ?

Une question que je me suis toujours posé : mais qui vote donc pour l’UMP ? En d’autres termes, à qui le crime profite ?

Selon toute logique, plus personne ne devrait voter pour le parti de tous les corporatismes. Et pourtant l’UMP est quand même le troisième parti politique le plus populaire en France, après le parti Morsay et le parti socialiste.

Voici donc une liste des personnes susceptibles de voter UMP en 2017 :

1. Les grands patrons qui touchent des subventions
2. Les grandes banques
3. Les bureaucrates régulateurs
4. La presse qui touche des aides de l’état
5. Les grandes corporations comme Areva et Dassault

La liberté n’a pas de prix

La liberté n’a pas de prix et les citoyens français feraient bien de s’en rappeler.

C’est toujours après l’avènement d’une dictature que les citoyens se rendent compte de l’importance de la liberté et d’une société ouverte.

Il faut pour cela mettre fin à la dictature liberticide de l’UMP et passer à un mode de fonctionnement plus libéral où les citoyens décident eux-mêmes ce qui est bon pour eux, pas les grandes entreprises proches du pouvoir.

Morsay est le seul candidat à proposer un véritable changement de cap politique.

Morsay, le président de la liberté (et bientôt président de la république).