Archives de Tag: racisme

Alerte aux faux tracts Benoît Hamon !

Fausse affiche Benoît Hamon.

Fausse affiche Benoît Hamon.

Les petits bras de la fachosphère se sont encore une fois fait prendre en flagrant délit de manipulation frauduleuse de l’opinion.

Après les faux tracts sur Jean-Luc Mélenchon en 2012 et les fausses affiches du film de Morsay, l’extrême droite raciste récidive avec des faux tracts sur le candidat Benoît Hamon.

Benoît Hamon est un des seuls candidats qui ne soit pas fasciste et qui ait défendu Karim Benzema et Morsay lorsque ceux-ci furent attaqués par les médias, notamment d’extrême droite.

Pas étonnant que ça fasse rager les fachos.

En quoi consistent ces faux tracts ?

Une citation d'Hitler attribuée à Hamon.

Une citation d’Hitler attribuée à Hamon.

Il s’agit généralement d’une photo du candidat Benoît Hamon, souvent avec des croix gammées, accompagnée d’une citation d’Adolf Hitler ou d’autres leaders de l’extrême droite.

C’est le même principe que pour les faux tracts de Mélenchon en 2012: on attribue une fausse citation à un candidat à l’élection présidentielle.

Les fachos frustrés ne peuvent pas gagner la bataille des arguments alors ils se tournent vers des manipulations honteuses de l’opinion publique.

Les voilà démasqués !

Comment reconnaître les faux tracts Benoît Hamon ?

Les faux tracts sur Benoît Hamon sont faciles à reconnaître : ils comportent des citations intentionnellement choquantes, souvent venant des leaders d’extrême droite comme Hitler et Goebbels, attribuées à Benoît Hamon.

Lorsque vous avez affaire à un tract ou une affiche sur Benoît Hamon ou n’importe quel candidat de gauche, vérifiez l’auteur de la citation si celle-ci vous paraît suspecte.

Le faux livre de Benoît Hamon

Faux livre Benoît Hamon.

Marion Le Pen avec le faux livre de Benoît Hamon.

Mais les manipulations vont encore plus loin.

Non contents de distribuer des faux tracts, les militants d’extrême droite et de la fachosphère nazie ont créé un faux livre sur Benoît Hamon.

Celui-ci, sobrement intitulé « Comment Faire des Attentats OKLM » , a été distribué dans plusieurs lycées de région parisienne, à Toulouse et à Montpellier.

La couverture est facilement identifiable : une photo de Benoît Hamon, un drapeau de l’État Islamique (Daech) et le titre écrit en rouge « Comment Faire des Attentats OKLM » .

Ce livre est évidemment un FAUX, il n’a jamais été écrit par Benoît Hamon.

De plus, comme il comporte des instructions pour commettre des attentats à la voiture piégé, sa possession et sa distribution sont illégales sur la voie publique.

Si vous trouvez ce livre, amenez-le au commissariat et exigez que la police mène une enquête.

La police est très proche des milieux d’extrême droite mais si les plaintes sont suffisamment nombreuses, ils seront obligés d’ouvrir une enquête.

D’où viennent ces faux tracts et faux livres ?

Jean-Marie Le Pen vs Benoît Hamon.

Jean-Marie Le Pen vs Benoît Hamon.

L’origine de ces fakes vient des milieux d’extrême droite, tout particulièrement le forum /pol/ et les trolls du site Dailystormer.com.

Ce sont des sites néo-nazis qui veulent la victoire de Marine Le Pen, ce qu’ils assument assez ouvertement (faites une recherche avec les mots-clés « Marine Le Pen » ou « FN » sur leurs sites).

Ainsi, ces attaques contre Benoît Hamon ont pour but avoué de faire grimper Marine Le Pen et le Front National dans les sondages.

Morsay a lui aussi fait les frais de cette politique de « troll » lorsque sa vidéo s’est faite attaquée par le 15-18, la branche armée du Dailystormer et de /pol/.

Ils cherchent donc à influencer l’élection française en faveur du FN, comme ils ont été soupçonné d’influencer l’élection américaine en faveur de Trump.

Le chef du gang de néo-nazis, Andrew Anglin, a été la cible d’une enquête du FBI pour son implication dans le campagne 2016 de Donald Trump.

Il a été acquitté par le directeur du FBI lui-même, James Comey, au début de cette année.

C’est ce réseau international de néo-nazis qui organise les attaques contre les personnalités de gauche comme Morsay, Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon, Christiane Taubira et Amine Mojito.

Voici quelques exemples du faux livre sur Benoît Hamon.

Comment Faire des Attentats OKLM.

Comment Faire des Attentats OKLM.

Ou encore.

Marine Le Pen et Benoît Hamon.

Marine Le Pen et Benoît Hamon.

Sans oublier bien sûr.

Benoît Hamon, le livre qui choque.

Benoît Hamon, le livre qui choque.

Et l’original, trouvé au CDI d’un lycée de Toulouse.

Benoît Hamon, le faux livre.

Benoît Hamon, le faux livre.

Et évidemment, avec Donald Trump lui-même.

Donald Trump vs Benoît Hamon.

Donald Trump vs Benoît Hamon.

Sur l’une de ces images le logo du Dailystormer est clairement visible.

Un faux livre sur Benoît Hamon.

Un faux livre sur Benoît Hamon.

Partagez cet article au maximum afin que les électeurs ne soient pas influencés par ces manipulations honteuses.

Il n’y a qu’une seule solution pour contrer la haine et le fascisme : voter pour le Parti Libertarien.

L’extrême droite est clairement coupable de tentative de manipulation de l’opinion publique par des méthodes malhonnêtes et frauduleuses.

Les faux tracts et le faux livre sur Benoît Hamon ne sont qu’un exemple.

Comme dirait Morsay, baise tous les fachos du monde.

Taylor Swift, la nouvelle icône de l’extrême droite raciste !

Taylor Swift, nouvelle icône néo-nazie.

Taylor Swift, nouvelle icône néo-nazie.

On le sait depuis longtemps, l’extrême droite raciste est en guerre contre Morsay et le Parti Libertarien.

Et il semblerait bien que le mouvement fasciste ait trouvé sa nouvelle icône.

Non plus en Adolf Hitler, Hervé Ryssen, Marion Maréchal Le Pen, Benoît Hamon ou encore Amine Mojito, mais bien… en la personne de Taylor Swift.

En effet, la chanteuse cumule les déclarations racistes et antisémites.

Mais ces dérapages seuls ne suffisent pas à justifier l’engouement que Taylor Swift provoque dans les cercles d’extrême droite nazie.

Qui est Taylor Swift ?

"Les Femmes Blanches sont Supérieures aux Autres".

« Les Femmes Blanches sont Supérieures aux Autres ».

C’est avant tout une chanteuse de variété, très surcotée et qui ne dispose pas de la moitié du talent musical ni du tiers du génie littéraire de Morsay, Swagg Man ou Cortex.

Et pourtant, c’est bien elle qui est devenue la figure de proue de la fachosphère.

Ses prises de position politique très fermes contre la musique « NecroPedoSadoMaso » , jugée nocive pour l’environnement, font d’elle une apprentie fasciste en herbe.

Ce n’est pas Morsay qui viendra contredire ça !

Elle a d’ailleurs reproché à Morsay lui-même, lors d’un tweet en français, de « salir la langue de Molière par son usage approximatif de la grammaire » .

C’est insoutenable !

Mais que fait la police ?

Elle se rentre des matraques dans le cul, encore une fois.

C’est plus facile d’aller contrôler des dealers de shit innocents que de faire respecter la LOI et l’ORDRE sur Internet !

Taylor Swift, symbole du fascisme.

Taylor Swift, symbole du fascisme.

Mais ça ne s’arrête pas là.

Taylor Swift s’est récemment fait photographier avec un membre du DailyStormer.com, un site néo-nazi qui veut « exterminer les non-blancs ».

Le membre en question arbore fièrement une croix gammée sur son polo de raciste fragile.

Taylor Swift affirme que cette photo a été prise à son insu.

La photo est à gauche, jugez par vous-mêmes !

Alors que des jeunes des quartiers défavorisés se font enfermer au hebs pour quelques barrettes de shit et quelques braquos, les suprémacistes blancs se produisent en concert à Bercy !

Quand on sait que l’album NecroPedoSadoMaso de Morsay et Swagg Man a été interdit à la vente pour moins que ça… par Manuel Valls qui plus est.

C’est vrai qu’il veut toujours plus de blancos…

Quelle honte pour la France !

Taylor Swift, raciste et néo-nazie ?

À vous de juger !

Et surtout, partagez cet article au maximum !

Morsay réagit aux attentats de Paris !

Morsay clash Sarko le Nabot !

Morsay clash Sarko le Nabot !

Le rappeur Morsay vient de réagir aux attentats du 13 novembre à Paris.

Dans sa dernière vidéo, Morsay dresse le constat des politiques impérialistes et néo-colonialistes de la France au Moyen-Orient qui ont poussé au « retour de bâton » ce 13 novembre.

Pour Morsay, « si le nain de jardin Sarkozy n’avait pas déclaré la guerre en Libye et en Syrie on n’en serait pas là aujourd’hui ».

Que dire si ce n’est qu’il a raison ? Sarkozy est un terroriste et un criminel de guerre, au même titre que le franc-maçon Obama et le cocaïnomane Bush.

Il faut les faire interner à Guantánamo.

Morsay accuse donc en toute logique Sarkozy d’avoir été complice des attentats de Paris, une théorie que soutiennent à la fois Swagg Man et Cortex, ce dernier ayant d’ailleurs demandé la démission du nabot Sarkozy du mouvement Les Républicains (ex-UMPédophile).

« Il faut faire interner Sarkozy, c’est nécessaire pour la paix dans le monde »
– Morsay

Manuel Valls contre le NécroPédoSadoMaso

Manuel Valls contre le NécroPédoSadoMaso

Quand on sait que le raciste frustré Manuel Valls, avide de plaire aux « blancos » de la police nationale, parle d’instaurer un état d’urgence permanent en France (donc où est l’urgence s’il est permanent ?), on se dit que l’on frise la loi martiale liberticide.

Et quant aux (anti-)Républicains UMPédophiles qui surenchérissent avec des idées aussi dangereuses que les arrestations préventives (à la Minority Report ?), on se demande vraiment qui des terroristes officiels ou des terroristes politiciens sont les plus dangereux pour la France.

Morsay a raison, dehors le nabot Sarkozy et ne revient plus JAMAIS.

à lire aussi http://www.parti-libertarien.com/actu/attentats-paris-hypocrisie-gouvernement

Morsay tacle le « Racisme Anti-Blanc »

S’il y a bien une théorie du complot qui fait rire tout le monde sur la toile c’est celle de l’existence du « racisme anti-blanc« . Un racisme qui serait donc dirigé contre les blancs, à en croire les médias.

Je vous laisse le temps de relire cette phrase et de terminer votre fou rire.

Évidemment, dans la réalité ce racisme n’existe tout simplement pas  et pour des raisons évidentes. Il sert juste à cacher le vrai racisme qui se produit en France, celui contre les arabes, les noirs, les roms et j’en passe.

Morsay se sert donc de son Parti Libertarien pour alerter l’opinion publique sur cette grosse escroquerie qu’est le racisme prétendument anti-blanc.

Le rappeur n’y va pas par quatre chemins, et ça fin du bien.

Parmi tant d’hypocrites dans le monde de la politique et des médias, Morsay est le seul à dire la vérité en ces temps de crise.

voir l’article de Morsay http://www.parti-libertarien.com/racisme-anti-blanc

La police nationale est raciste anti-musulmans (+ preuves)

Même les anciens membres de la police nationale reconnaissent que celle-ci est raciste et qu’elle a dépassé les bornes.

La dernière fois ils ont traîné un retraité sur 60 mètres, cette fois-ci ils s’en prennent aux arabes et aux musulmans dans un racisme intolérant et facho.

Non à l’intolérance de la police.

Non au fascisme et à l’islamophobie institutionnalisée de l’état français.

Lire l’interview complète du racisme policier en France sur http://www.parti-libertarien.com/police.

Campagne de propagande anti-Morsay

L’UMP et les autres partis étatiques tentent une nouvelle fois de discréditer le président Morsay de par une campagne de propagande diffamatoire et calomnieuse.

De nombreux faux supporters de Morsay, financés par l’UMP, se rendent sur divers forums de discussions et sur les réseaux sociaux pour crier haut et fort leur haine des personnes caucasiennes.

Voici par exemple ce que l’on peut lire de la part de ces faux supporters : « Mort aux blancs !! Avec Morsay, on va enfin débarrasser la France de ces babtou » ou encore « La France appartient aux musulmans ! Toutes les femmes non voilées seront battues à mort ».

Il est évident pour quelqu’un ayant pris la peine de lire le programme de Morsay que ces déclarations vont en contresens total des valeurs du parti Morsay, qui sont la défense de tous les citoyens quelles que soient leurs origines.

L’UMP ne recule devant rien pour discréditer Morsay, il ne pourra s’en prendre qu’à lui-même pour ce qu’il recevra en retour…

Racisme anti-blanc : une invention fictive

Les grands partis politiques étatistes comme l’UMP veulent stigmatiser les jeunes issus de l’immigration en les accusant d’être des racistes « anti-blancs ».

Déjà depuis quand on fait une distinction entre les différents types de racismes ?

Deuxièmement ce sont ces mêmes partis qui crient au racisme anti-blanc, à coups d’anecdotes personnelles jamais de vraies statistiques évidemment (propagande quand tu nous tiens), sont les premiers à demander une autorité encore plus importante pour la police et un contrôle encore plus important aux frontières.

Ils nient le droit aux citoyens français de travailler, d’échanger et d’inviter des citoyens étrangers.
Ils veulent donner plus d’autorité encore à la police nationale (comme s’ils n’en avaient pas déjà assez).
Ils envahissent militairement des pays qui ne leur ont rien fait.

Et ils s’étonnent d’avoir ça et là quelques réactions des principaux concernés ?

De quel droit l’état français interdit aux citoyens étrangers de venir s’installer en France à condition que ceux-ci ne violent pas la propriété privée des autres citoyens ?

C’est peut-être ça la question que les médias devraient se poser, et pas de savoir si le racisme a telle couleur ou telle nationalité.

Encore une fois, seul Morsay est assez honnête pour proposer une véritable solution : la réforme de l’immigration.

Les racistes nous ont bien niqué

Quand on pense à tous ceux qui se plaignent des associations dites anti-racistes. Certes, certaines d’entre elles prennent un malin plaisir à attaquer en justice quiconque portant un jugement un peu trop radical sur une certaine tranche de population.

Mais le véritable viol de nos libertés individuelles, c’est bien des racistes qu’il émane !

Que ce soit le Front National qui exige une censure de sites internet, de nouvelles lois mémorielles voir même la suppression de certaines associations privées jugées elles-mêmes racistes (comme quoi entre racistes et anti-racistes la frontière est mince).

Ou encore l’UMP et les divers droite, avec leurs lois anti-burqa, anti-halal, préférence française, outrages et compagnie.

Finalement à côté de deux ou trois plaintes par ans pour les associations anti-racistes, le constat est évident : ce sont bien les racistes qui nous ont niqué.