Archives Mensuelles: septembre 2012

La France n’a rien à craindre de la Charia

La France n’a rien à craindre de la Charia, c’est sûr.

En fait nous avons nous-mêmes notre propre forme de Charia en France, ça s’appelle l’outrage.

Une atteinte sans précédent à la liberté d’expression et à la propriété privée… punie de 6 500€ d’amende et de peines de prison ferme.

Décidément, même la Charia serait souhaitable à côté de ça.

Publicités

Cortex dénonce l’état français

Cortex dénonce les agissements liberticides de l’état français. Non à l’état, oui à la liberté.

Vive Morsay ! Vive Cortex !

Charlie Hebdo doit périr !

Oui, Charlie Hebdo doit périr.

Mais pas tant pour les caricatures du prophète Mahomet (le vrai nom est Mohammed mais par soucis de compréhension durant le reste de l’article j’emploierai le nom Mahomet), mais plus pour son dédain de respect envers le marché libre et le libre arbitre du consommateur.

Revenons sur les faits en deux mots : Charlie Hebdo publie une illustration du prophète Mahomet, gros scandale.

Certains appellent à la censure pure et simple du journal, c’est le cas de Cortex.
D’autres parlent de liberté d’expression, c’est le cas de certaines associations libérales.

Je ne suis d’accord avec ni l’une ni l’autre.

Certes la liberté d’expression est importante, et évidemment que la censure n’est pas une solution respectable.

Mais est-il respectable de forcer les musulmans de France à payer pour de la propagande islamophobe ?

Oui forcer, car Charlie Hebdo touche des subventions étatiques (donc de l’argent volé aux citoyens). C’est en tout plus d’un milliard d’euros par an qui va ainsi de la poche des citoyens aux organismes de presse, dont Charlie Hebdo fait partie.

Est-il normal de prendre des sommes colossales de la poche des musulmans de France pour financer de la propagande islamophobe ?

Ne nous trompons pas de combat aujourd’hui, la liberté d’expression peut et doit exister.

Mais quand on touche des subventions on ne peut pas être partisan, et encore moins contre ceux qui sont obligés de payer nos frais.

Les Charlie Hebdo méritent bien que leurs locaux brûlent puisque ceux-ci sont payés exclusivement avec l’argent du contribuable.

Et dans un même temps le plus scandaleux est que les organismes de presse sur-subventionner vont encore demander PLUS d’argent au contribuable. C’est vraiment ce moquer du monde.

PS : certaines phrases de ce texte sont évidemment à prendre au second degré, il n’y a aucun appel à la violence dans nos propos bien que ce soit complètement mérité vu les circonstances.

Breli-k soutient la campagne de Morsay

Breli-k qui est pourtant un ennemi de Morsay a décidé de soutenir sa campagne présidentielle pour le poste de président de la république.

Même les ennemis de Morsay le défendent et veulent le voir président.

Sacré Romney

Mitt Romney
Sacré Romney

Cortex apporte son soutien à Morsay

Le rappeur Cortex a rejoint le mouvement pour la liberté et soutien donc la cause défendue par Morsay, la restauration de nos libertés civiles.

Cortex a précédemment défendu un programme socialiste, anti-riche, mais il semble s’être converti au mouvement pour la liberté.

Les racistes nous ont bien niqué

Quand on pense à tous ceux qui se plaignent des associations dites anti-racistes. Certes, certaines d’entre elles prennent un malin plaisir à attaquer en justice quiconque portant un jugement un peu trop radical sur une certaine tranche de population.

Mais le véritable viol de nos libertés individuelles, c’est bien des racistes qu’il émane !

Que ce soit le Front National qui exige une censure de sites internet, de nouvelles lois mémorielles voir même la suppression de certaines associations privées jugées elles-mêmes racistes (comme quoi entre racistes et anti-racistes la frontière est mince).

Ou encore l’UMP et les divers droite, avec leurs lois anti-burqa, anti-halal, préférence française, outrages et compagnie.

Finalement à côté de deux ou trois plaintes par ans pour les associations anti-racistes, le constat est évident : ce sont bien les racistes qui nous ont niqué.

Mort à l’UMP !

Et dire que certains considèrent encore l’UMP comme un parti de droite, j’en suis mort de rire…

Vu sur leur site officiel, ça ne s’invente pas :

A l’UMP, nous opposons formellement à la dépénalisation du cannabis. Nous pensons que ce signal serait destructeur pour l’autorité morale de l’Etat. Comment laisser nos citoyens se droguer en toute impunité ?

Mais oui ! Comment laisser les citoyens user de leur droit le plus strict de faire ce que bon leur semble avec leur corps ?

Et puis quoi encore, pourquoi pas laisser les citoyens décider librement ce qui est bon pour eux ?

Non, vraiment ce serait le début de la fin. Du grand n’importe quoi. Des citoyens libres et responsables ? Malheureux, voici qui ne va pas s’en rappeler les heures les plus sombres de notre histoire.

Aujourd’hui la dépénalisation des drogues, demain les camps de la mort (minimum) ! Laisser les citoyens décider librement sans le dictat autoritaire de l’état, c’est vraiment la porte ouverte à tous les excès !

Heureusement qu’à l’UMP ils ont l’œil, et qu’ils nous sauvent encore une fois de cet ultralibéralisme anarchiste effréné.

Et quand on pense que certains politiciens comme Morsay osent proposer la désétatisation, on voit vraiment qu’ils n’ont rien compris à la vie ceux-là. La vie avec moins d’état ? Impossible, inimaginable : Et qui nous protègerait de ce fléau abject qu’est le cannabis la liberté ?

Mise à jour de la page Qui est Morsay

La page de présentation de Morsay intitulée Qui est Morsay vient de connaître une mise à jour et l’ajout de plusieurs vidéos sur le programme politique de Morsay.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore le président Morsay vous pouvez donc avoir une brève mais néanmoins assez complète présentation sur la page Qui est Morsay.

Morsay contre l’impôt sur le revenu

Non à l'impôt

Parmi les opposants de l’impôt sur le revenu, Morsay est un des plus actif à prôner la suppression totale de ce qu’il considère une spoliation sans précédent du citoyen.

Et il n’a pas tort ! L’impôt sur le revenu est un impôt fallacieux qui envoie le mauvais signal aux travailleurs, comme quoi l’état serait responsable de votre travail et aurait donc droit à une part de votre salaire.

De ça au « you didn’t build that » d’Obama il n’y a qu’un pas, et il semble que ce pas ait été franchi en France et depuis fort longtemps.

Morsay est le seul à demander la fin de l’impôt progressif et l’abolition pure et dure de l’impôt sur le revenu.