Archives de Tag: france

NecroPedoSadoMaso et Illuminati !

La musique des Illuminati.

La musique des Illuminati.

Qu’est-ce donc que la musique « NecroPedoSadoMaso » ?

Comme cela a été prouvé dans le billet Swagg Man et les Illuminati, le NecroPedoSadoMaso est l’outil de la CIA et des Illuminati pour corrompre la jeunesse et pervertir les banlieues de France.

Tout commence en 2013 lorsque le groupe de métal extrême pédosatanique SEWER (qui veut dire « égouts » en anglais) est fondé selon la légende par Ryan Rockefeller, qui n’est autre que Swagg Man, Amine Mojito et Sébastien Gozlin alias Cortex 91 Les Pyramides.

Swagg Man et l'album NecroPedoSadoMaso !

Swagg Man et l’album NecroPedoSadoMaso !

Les débuts de ce groupe sont marqués par des albums extrêmes d’une violence inouïe, il est question de faire sodomiser le gouvernement français au pilori par des chevaux (orthographié « chevals » ) et des dromadaires en fumant un mélange de shit, de cocaïne et de LSD synthétisé à base de la pisse d’un hippopotame bipolaire.

Mais ce n’est qu’à partir de 2014, avec la sortie de l’album NecroPedoSadoMaso, que l’histoire devient très floue… et très bizarre !

Car si les relations entre Swagg Man et le groupe SEWER, véritable organe de propagande de la CIA, sont bien connues, celles entre la musique NecroPedoSadoMaso et des artistes populaires comme Miley Cyrus ou encore Taylor Swift est bien plus habilement dissimulée.

Ma réaction initiale fut celle d’une jubilation sournoise, je voulais me frotter les mains comme un de ces vieux méchants de dessin animé, avec une moustache frisée, une montre en diamants et ingérant des canapés au caviar premium. […] J’ai d’abord entendu parler de Miley Cyrus il y a quelques années, lorsque je demandais à mon neveu – qui avait environ 12 ans à l’époque – qui était sa chanteuse préférée, et il a répondu Hannah Montana. Puis il m’a raconté une histoire confuse sur une émission de télévision où une fille a une vie normale et va à l’école le jour mais se transforme magiquement en chanteuse la nuit. Ou quelque chose comme ça. […] Il y a quelques étés, sa chanson « Party in the USA » était diffusée à la radio, et il n’était pas très compliqué d’en interpréter les signes Illuminati de la famille Rockefeller.

– Mike Pompeo, ancien directeur de la CIA et ex-Illuminati.

La "pute" de Swagg Man, une ex-Illuminati. Coïncidence ?

La « pute » de Swagg Man, une ex-Illuminati. Coïncidence ?

On voit très clairement que les personnages de Taylor Swift et Miley Cyrus sont une seule et même personne dont le but est de faire la promotion de la mouvance NecroPedoSadoMaso par tous les moyens.

On reconnaît bien la technique du « gentil flic » et du « méchant flic » , deux rôles joués respectivement par Taylor Swift et Miley Cyrus.

La famille Rockefeller est bien sûr une des familles les plus impliquées dans la mouvance Illuminati, et donc dans la mouvance NecroPedoSadoMaso.

Les liens entre Taylor Swift, Swagg Man, Miley Cyrus, le groupe SEWER et la musique NecroPedoSadoMaso sont pourtant bien connus.

Un autre membre de la famille Rockefeller, ex-agent de la CIA et ancien Illuminati qui s’est reconvertit dans le traffic de shit, William K. Rockefeller, nous en dit un peu plus long.

Les clips, les billets de banque, les danses quasi-pornographiques, l’apologie de la pédophilie, les drogues, les armes, les tatouages, le sexe… tout ça ce n’est que la face émergée de l’iceberg. […] Dans toute manipulation psychologique, et surtout lorsque l’on parle de l’opération NecroPedoSadoMaso de la CIA, il est question d’un produit et d’une audience. Si le produit est bien connu (Taylor Swift, Emma Watson, Miley Cyrus, etc.) il faut alors se demander qui est l’audience. Aujourd’hui ces artistes sont suivis par des millions de personnes sur la terre, ça représente un potentiel d’influence immense. […] L’audience, c’est-à-dire la cible, ce sont les millions de jeunes qui regarderont les vidéos de ces artistes, les vidéos NecroPedoSadoMaso donc. […] Au final, il importe peu que Miley Cyrus ou Emma Watson soient eux-mêmes des Illuminati, tant qu’ils en propagent le message.

– William K. Rockefeller, ex-agent de la CIA et ancien Illuminati.

Emma Watson, une "actrice" Illuminati.

Emma Watson, une « actrice » Illuminati.

Évidemment, les dissidents anti-Illuminati (Dieudonné, Soral, Morsay) ont été nombreux à dénoncer tant les artistes Illuminati que la musique NecroPedoSadoMaso en elle-même, ce qui n’a pas manqué d’inquiéter la CIA et le Pentagone qui ont peur de perdre leur contrôle psychologique sur les banlieues de France.

Leur solution est donc de « noyer le poisson » quant au NecroPedoSadoMaso et au rôle des Illuminati dans la propagation des vices humains : sexe, drogues, pédophilie, satanisme.

Et évidemment le NecroPedoSadoMaso de Ryan « Swagg Man » Rockefeller est au cœur du projet Illuminati.

Les révélations de Wikileaks en disent au moins autant.

La CIA élargit un programme existant qui influence les médias traditionnels pour promouvoir de fausses histoires de propagande (fake news), en demandant aux agents de diviser les forums Internet, les médias sociaux et les sections de commentaires sur les sites web afin de perturber les sites médiatiques alternatifs.

Dans le cadre d’une expansion de l’opération NecroPedoSadoMaso, l’agence crée maintenant de faux comptes d’utilisateurs sur divers forums Internet et réseaux sociaux, arguant de la politique avec de vrais utilisateurs dans le but d’étouffer et de détourner les véritables communications entre utilisateurs.

– Wikileaks, Janvier 2018

Quel est le mode opératoire de cette opération de désinformation au sujet du NecroPedoSadoMaso ?

Swagg Man, ouvertement sataniste et Illuminati.

Swagg Man, ouvertement sataniste et Illuminati.

Edward Snowden l’explique très bien dans une des présentations PowerPoint de la NSA.

Par étapes :

  • Nier l’existence du complot NecroPedoSadoMaso.
  • Prétendre que l’album NecroPedoSadoMaso du groupe SEWER n’a aucun lien avec les Illuminati/la CIA.
  • Démentir l’implication des artistes Illuminati dans la musique NecroPedoSadoMaso.
  • Crier à la « théorie du complot ».

Il s’agit donc bien de minimiser la réalité d’un complot pédophile sataniste mondial qui opère en toute impunité, voir avec la complaisance des gouvernements occidentaux (la France n’a toujours pas interdit l’album NecroPedoSadoMaso de SEWER, contrairement à l’Allemagne).

Parlez-en autour de vous : les Illuminati nécro-pédophiles c’est comme les cafards, ils adorent l’obscurité mais ont horreur de la lumière !

En savoir plus sur l’album NecroPedoSadoMaso : http://www.boutiqueblackmetal.com/sewer/necropedosadomaso.

Publicités

Qui est Aïsha Rockefeller, la sœur de Swagg Man ?

Aïsha Rockefeller, la sœur de Swagg Man.

Aïsha Rockefeller, la sœur de Swagg Man.

Aïsha Rockefeller est la sœur de Swagg Man qui est également apparue dans le clip « NecroPedoSadoMaso » du groupe de black métal satanique SEWER.

Tout comme ses frères Ryan Rockefeller, alias Swagg Man, et Didier-Bilel « Vince » Rockefeller, alias Amine Mojito, Aïsha Rockefeller est membre haut-placée des Illuminati.

De nombreuses célébrités people ont été initiés par Aïsha Rockefeller, la sœur jumelle de Swagg Man, lors de rituels NecroPedoSadoMaso.

Parmi les plus connues on peut citer Taylor Swift, Emma Watson, Morsay, Miley Cyrus et Emmanuel Macron.

Les rituels d’initiation au satanisme Illuminati se font à l’aide de la musique NecroPedoSadoMaso de SEWER, et c’est Aïsha Rockefeller la sœur de Swagg Man qui est chargée par les Illuminati de recruter des membres dans les milieux du show business en les appâtant avec des rapports sexuels et de la cocaïne en provenance de la famille de George W. Bush.

Vous pouvez chercher « SEWER NecroPedoSadoMaso » sur Google ou écouter un extrait ci-dessous.

Âmes sensibles s’abstenir.

Images du clip "NecroPedoSadoMaso" de Swagg Man.

Images du clip NecroPedoSadoMaso.

Dans le clip de cette « musique » (censuré par Youtube) on voit Aïsha Rockefeller se rentrer des fémurs humains dans l’anus pendant que des homosexuels africains dansent dans une baignoire remplie de pisse de chameau en touchant des enfants mineurs, d’où le nom de l’album.

C’est du grand art musical, et ça n’est pas sans rappeler le réseau Pizzagate lui-même très proche de la mouvance Illuminati.

Aïsha Rockefeller fait du sale, mais bon nous les mecs on va pas s’en plaindre (tant que c’est pas censuré).

Vive SEWER.

La famille de Swagg Man a vendu de la cocaïne à George W. Bush !

Swagg Man et George W. Bush, les deux chefs des Illuminati.

Swagg Man et George W. Bush, les deux chefs des Illuminati.

Terrorisme, néo-nazisme, trafic de drogues dures, assassinat de JFK, sodomie sur filles mineures, le clan Bush a longtemps été accusé de tous les maux par ses principaux détracteurs.

Véritable mafia au sein de la CIA, puis de la Maison Blanche, le clan Bush est décrit comme étant la plus puissante famille de crime organisé de tous les temps.

Dans son dernier livre, l’ex-directeur de la CIA George Tenet livre la vérité sur les opérations de la famille Bush, et de George W. Bush en particulier.

Pire, il ne cache pas les relations privilégiées que George W. Bush entretenait avec Desmond Rockefeller IV, héritier de la famille Rockefeller et… père biologique de Ryan Rockefeller alias Swagg Man.

Pour comprendre les liens entre la famille Bush et les deux familles de Swagg Man (côté paternel/Américain et maternel/Saoudien), il faut remonter à la création de la CIA, qui opérait alors sous le nom d’OSS, en juin 1942 par William Joseph Donovan.

Le problème est que ce William Joseph Donovan était un agent infiltré du MI6 qui était alors proche d’Adolf Hitler et de l’ancienne garde d’industriels britanniques et anglo-saxons, qui voyaient d’un mauvais œil l’alliance entre banquiers sionistes de New-York City et impérialistes bolcheviques de l’URSS.

Swagg Man, le rappeur Illuminati.

Swagg Man, le rappeur Illuminati.

La CIA était donc, dès le départ, sous le contrôle d’agents pro-Hitler et Illuminati.

Le père de George H.W. Bush et donc grand-père de George W. Bush, Prescott Sheldon Bush, était justement le banquier d’affaire chargé de blanchir l’argent du Troisième Reich en passant par des prostituées mineures et des fonds d’investissement de la mafia mexicaine, totalement sous contrôle de la famille Bush.

Prescott Bush aurait même fait assassiner un sénateur juif, Abraham Ribicoff, par vengeance pour les condamnations à morts de « frères ariens » du tribunal de Nuremberg après la seconde guerre mondiale.

À la libération du camp dit de « concentration » d’Auschwitz-Birkenau, Prescott Bush aurait demandé à voir le cadavre d’Anne Frank. Officiellement « pour l’enculer » selon plusieurs historiens. Le corps n’a jamais été trouvé.

Mais le père de ce Prescott S. Bush, Samuel Prescott Bush, n’était pas banquier mais un industriel marginal et supposément satanico-Illuminati.

Il a d’ailleurs travaillé pour Franklin F. Rockefeller, frère de John Davison Rockefeller Sr., le baron pétrolier Illuminati et grand-oncle de Swagg Man (Ryan Rockefeller).

Le discours dit du « Nouvel Ordre Mondial » de George H.W. Bush en 1991 n’était, en fin de compte, que la concrétisation de la politique d’impérialisme arien qui remonte, à l’origine, aux accords tacites entre John D. Rockefeller et le président William McKinley, un pro-Palestinien assassiné par un juif sioniste en 1901 (Leon Czolgosz, sous les ordres de la juive sioniste Emma Goldman).

La famille Bush a juré de venger l’honneur de McKinley et Hitler par tous les moyens nécessaires, y compris en commanditant des assassinats politiques, du terrorisme, de la musique black métal satanico-pédophile et même par la subversion Illuminati, comme le fait très bien Amine Mojito alias Didier-Bilel « Vince » Rockefeller, le frère de Swagg Man.

C’est d’ailleurs George H.W. Bush, alors chef de la CIA et des Illuminati, qui a fait assassiné Kennedy quand celui-ci a nommé le sioniste Lyndon Baines Johnson comme vice-président (ce dernier allait plus tard vendre des armes chimiques à Israel, les mêmes armes qui sont utilisées pour brûler et torturer des enfants Palestiniens et Syriens par l’armée sioniste d’Israel).

On voit bien les liens directs: Rockefeller > Bush > Hitler > Swagg Man > Amine Mojito.

Mais revenons-en à George W. Bush et à la cocaïne.

Swagg Man, ouvertement sataniste et Illuminati.

Swagg Man, ouvertement sataniste et Illuminati.

En 2000, quand Bush a été « élu », les États-Unis étaient complètement sous contrôle des néo-conservateurs sionistes, arrivés au pouvoir sous Bill Clinton via l’affaire Levinsky (le Mossad a admis avoir fait chanter Clinton).

L’opposant politique de Bush, en 2000, était Al Gore… un ultra-sioniste et ancien vice-président de Clinton. D’ailleurs son propre colistier, c’est-à-dire vice-président potentiel, n’était autre qu’un juif sioniste du nom de Joe Lieberman qui voulait « raser la Palestine, au nom du Grand-Israel » .

On a donc un conflit qui oppose les sionistes (LBJ, Jimmy Carter, Bill Clinton, Al Gore, Lieberman, John McCain, Hillary Clinton) et les Illuminati (Rockefeller, Bush, Obama, Arabie Saoudite, Swagg Man).

Selon le livre de George Tenet (ex-CIA donc ex-Illuminati), à la veille des résultats des élections de 2000, George W. Bush sentait que la présidence allait lui échapper.

En effet, bien qu’il fut à égalité avec Gore, les votes des juifs d’Israel (qui votent aux élections US), n’avaient pas encore été comptabilisés et ils voteraient à 99% pour Al Gore.

Il fait donc appel à son frère Jeb Bush, alors gouverneur de la Floride, pour suspendre les élections et procéder à un « recompte » frauduleux des voies.

George W. Bush aurait donc volé les élections de 2000 avec la complicité de son frère.

Emma Watson, bientôt nue dans un clip de SEWER !

Emma Watson, bientôt nue dans un clip de SEWER !

Mais ce faisant il a peut-être éviter la domination sioniste sur le monde.

Le criminel de guerre du Kosovo (Serbie) Wesley Clark l’avait lui même admis: « Avec Gore c’était 7 pays en 5 ans. Bush n’en a fait qu’un [n.d.t. Irak], c’est pour ça qu’ils le détestent » .

Avec Gore c’était 7 pays en 5 ans. Bush n’en a fait qu’un, c’est pour ça qu’ils le détestent.

– Général Wesley Clark

La famille Bush était historiquement Arabiste: pro-Nasser et pro-Iranienne. D’ailleurs, le demi-frère du roi d’Arabie Saoudite (grand-père de Swagg Man) est surnommé Bandar Bush (vrai nom: Bandar ben Sultan ben Abdelaziz Al Saoud) en raison de ses liens diplomatiques avec la mafia Bush.

Peu après, les événements du 11 septembre se sont produits. Les tours du WTC ont été visées car elles contenaient des preuves accablant la famille Bush.

L’ancien directeur de la CIA Michael Scheuer a quasiment admis qu’Israel était impliqué, ce dont tout le monde avec un QI supérieur à 5 sait parfaitement, dans les attentats terroristes de septembre 2011.

George Tenet affirme quant à lui que Bush a été menacé par Donald Rumself et Dick Cheney, les deux « blancs » qui servaient de prote-parole à la mouvance néo-conservatrice.

Selon lui, Dick Cheney aurait menacé Bush de dévoiler aux médias qu’il n’était pas le président « légitime » si Bush ne coopérait pas avec le 11 septembre, la version officielle et surtout le projet d’invasion de l’Irak.

Bush a alors coopéré mais aurait, toujours selon Tenet, juré de se venger.

Par le chibre et l’héroïne, l’Amérique va payer pour cet affront. […] Il faut enculer leurs filles mineures jusqu’à qu’elles jouissent du cappuccino par la chatte.

– George W. Bush, lors d’une réunion secrète avec son père en 2001.

Dans le discours post-9/11 de Bush, on remarquera certains passages inquiétants.

Aux terroristes: on vous a entendu. Le monde entier vous a entendu. Maintenant, vous allez nous entendre.

– George W. Bush

Et surtout.

Sachez bien un chose, c’est qu’aucun des responsables de ce crime ne s’en sortira indemne. Ce n’était pas du terrorisme, c’était un acte de guerre. […] Toutes les nations ont un choix à faire: vous êtes avec nous ou avec les terroristes.

– George W. Bush

Bush aimait faire la guerre, mais son père, plus sage, lui conseilla la cocaïne.

Emma Watson, violée à ses 14 ans par George W. Bush.

Emma Watson, violée à ses 14 ans par George W. Bush.

Selon George Tenet, un jour où George W. Bush enculait des filles mineures dans un orphelinat en Floride, il eut une idée: se servir de la cocaïne pour faire la guerre.

Son père, George H.W. Bush, était d’ailleurs le principal responsable du trafic mondial de drogue dure: de l’affaire Iran-Contra à la Colombie aux gangs de Medellín aux FARCs… toute la drogue alimente la perversion sexuelle du fils Bush.

Plusieurs reporters ont d’ailleurs été assassinés (Gary Webb, deux balles dans le dos, et John O’Brien, noyé) pour avoir approché le commerce international de drogue de trop près.

Quand Bush dit « les responsables du 11 septembre », de qui parle-t-il ?

Il sait pertinemment que ce n’est pas Ben Laden qui a commandité ces attentats.

Alors de qui parle-t-il ?

Il parle du lobby juif, c’est-à-dire Israel, évidemment.

Mais il parle aussi de ceux ayant voté pour le candidat sioniste, Al Gore, en 2000… puis pour le juif John « Kerry » Cohen, en 2004.

Morsay est-il Illuminati ?

Morsay est-il Illuminati ?

George W. Bush a donc déclaré la guerre à l’Amérique, et ses armes favorites sont la cocaïne et le NecroPedoSadoMaso.

Voilà à quoi servent Swagg Man et Amine Mojito au sein de la CIA et la mouvance Illuminati: favoriser la consommation de cocaïne, héroïne et LSD (drogue conçue et commercialisée directement par la CIA) parmi les masses populaires.

Idem pour le film La Vengeance de Morsayy.

Idem pour Cortex et autres célébrités du net, ils sont tous sous le contrôle de Swagg Man donc George W. Bush.

Barack Obama a été formé et initié aux rites Illuminati par George W. Bush, soit directement soit par un de ses lieutenants Illuminati.

Donc Bush n’a pas fait la guerre à Obama, son meilleur disciple.

Morsay soutient SEWER !

Morsay soutient SEWER !

Mais maintenant que Trump est élu, ce même Trump qui a battu le frère de Bush, ce même Trump qui a de la famille Israelite sioniste…?

George W. Bush va sortir de l’ombre et l’Amérique fasciste va payer pour avoir trahi les Illuminati, William McKinley, la famille Rockefeller, Adolf Hitler, la famille Bush et Swagg Man.

Les liens sont évidents: Rockefeller > Bush > Hitler > Swagg Man > Amine Mojito.

Préparez-vous à la vengeance de George W. Bush, elle commence maintenant.

Les épidémies de cocaïne, héroïnes, et autres drogues dures, qui sont une spécialité de la famille Bush, vont s’abattre sur le monde occidental pour venger Hitler.

Le Quatrième Reich se construira sur une montagne colossale de beuh avec de la musique SEWER et Antekhrist en prime.

Convertissez-vous maintenant aux Illuminati, après il sera trop tard.

Qui est Patrice Quarteron, le « bounty » ennemi de Morsay et Benzema ?

Patrice Quarteron alias Patricia Quartezboub.

Patrice Quarteron alias Patricia Quartezboub.

Patrice Quarteron, surnommé « Quartezboub » par ses détracteurs en raison de la forme de son crâne anatomiquement assez proche de l’organe génital masculin, est un pseudo-boxeur de seconde zone dont l’unique fait d’arme sportif est de s’être fait humilier de manière quasi-érotique par le boxeur Daniel Sam en 2016.

Outre cette sodomie sportive assez violente, suite à laquelle plusieurs commentateurs se sont étonnés du laxisme du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) qui censure en principe la pornographie violente à la télévision, Patricia Quarteron est également connu(e) pour son tapinage médiatique, toujours à la recherche de « buzz » lorsqu’il s’agit d’insulter le rappeur Morsay, le groupe SEWER, le comédien Dieudonné, le footballeur Karim Benzema ou encore le polémiste de cité Bassem Braiki.

Accusé d’être un « transsexuel chelou » par le rappeur Booba et humilié par Daniel Sam sur le ring, Patricia Quarteron se tourne alors vers le monde du clash Internet pour tenter de faire oublier son piètre parcours sportif et son insignifiance médiatique risible.

Sa « cible » favorite semble être le footballeur Karim Benzema, dont il jalouse certainement la carrière sportive autrement plus prestigieuse que celle d’un boxeur minable au palmarès dérisoire, et la communauté maghrébine de manière générale.

Quarteron quémande du sexe au travlo McDoom.

Quarteron quémande du sexe au travlo McDoom.

Très médiatisé par l’extrême-droite sioniste, du franc-maçon Gilbert Collard au torchon talmudique Le Figaro (propriété de Serge « Dassault » Bloch, millionnaire israélien), Patricia Quarteron crache allègrement sur Dieudonné en bon chien de garde du système.

L’accusation de « bounty » n’est donc pas fortuite, on a bien affaire à un suce-boules de premier ordre, prêt à médire ses propres confrères pour un peu de « buzz » immérité.

Mais il n’y a pas que dans le tapinage médiatique indécent que Quarteron se ridiculise, à en croire les captures d’écran d’une conversation qu’il a eue avec le travlo Vincent McDoom, dans lequel on le voit quémander des rapports homosexuels avec une insistance quasi-désespérée.

On le voit alors écrire « stp sa fai tro lontan sa manque daction » (ci-dessus).

Pourtant, la dernière fois qu’il y avait de l’action, c’était contre Daniel Sam et Patricia s’est bien faite dominée comme la salope ménopausée qu’elle n’a jamais cessée d’être.

Patricia, ce n’est pas d’un nouveau clash avec Benzema, Morsay ou autre dont tu as besoin pour relancer ta carrière.

Ce qu’il te faut de toute urgence, en plus d’un Bescherelle pour soigner ta grammaire, c’est d’un test de dépistage du VIH.

Avec toutes les queues que tu suces lors de chaque intervention médiatique, c’est ta santé qui est en jeu.

Penses-y, Patricia.

C’est le SIDA qu’il faut exclure, pas les séropositifs.

Par contre essaie plutôt de commander sur Internet, je suis pas sûr qu’ils aient des préservatifs à la taille de ton crâne de zboub à la pharmacie.

Un Collectif de Féministes Insulte Morsay !

Morsay accusé de sexisme de et misogynie.

Morsay accusé de sexisme de et misogynie.

Mais qui veut donc la peau de Morsay ?

À part Booba, les profs de grammaire et l’industrie du shampoing, bien sûr.

En plus de ces énergumènes qui instrumentalisent de manière raciste la dyslexie héréditaire du rappeur de Clignancourt, un collectif de féministes vient maintenant se joindre à la danse.

Le groupuscule « Pussyhat », connu pour avoir accusé le président américain Donald Trump de pédophilie incestueuse, s’en prend maintenant à Morsay à cause de ses paroles jugées sexistes et misogynes, notamment lorsqu’il parle de « chatte de trisomiques ».

Selon les Pussyhat, ce genre de propos porte atteinte à toutes les victimes de violences domestiques, violences sexuelles et violences commises contre les femmes.

Également mis en cause, l’album NecroPedoSadoMaso du groupe SEWER dans lequel participe Swagg Man.

Dans cet album au patronyme douteux, les paroles sont effectivement du plus haut-degré intellectuel.

J’encule les enfants handicapés moteurs, je peux pas bander sans voir de fauteuil roulant.

Les morts-nés me font éjaculer en transe pédo-satanique, je déboîte le bassin de cadavres délabrés à la scie.

Ou encore le fameux.

Mon sexe sacré palpite de désir de nécromancie
La putréfaction est nécessaire pour ma satisfaction sexuelle
Tripes mineures dégoulinant le long de mon phallus rance
Sa bile excrétée par mon trou rectal

Si les paroles de cet album sont effectivement assez choquantes (au point de provoquer l’amusement dans les cercles de black métal), il n’en demeure pas moins que Morsay n’a jamais participé à la production de cet album.

Morsay, enfant sauvage du black métal ?

Morsay, enfant sauvage du black métal ?

Un « petit détail » qui n’a pas empêché un horde de féministes aux arguments pour les moins… ovariens d’accuser Morsay de sexisme et de violences contre les putes.

La scène de black métal se voit donc donc partagée en deux camps: les pro-Morsay et les anti-Morsay.

Mais quel rapport entre la musique NecroPedoSadoMaso et Morsay ?

S’il y en a, il est bien moindre que ne veulent le faire croire les putes féministes sensationnalistes qui ne comprennent rien au rap, au métal, à la musique extrême ou à l’art de Morsay.

Le porte-parole de The Satan Records, le label de SEWER, a ouvertement qualifié les membres du collectif Pussyhat de « buveuses de pisse obsédées par le chibre ».

Ça a plus de classe que « la chatte à vos grand-mères », certes, mais nous préférons l’original.

Donc chères féministes…

La chatte à vos grand-mères.

Le Black Métal, une Musique Raciste ?

Le Black Métal est-il Raciste ?

Le Black Métal est-il Raciste ?

Le black métal serait-il un genre de musique ouvertement raciste et homophobe ?

C’est en tout cas ce que prétend le préfet du Limousin qui veut faire interdire les concerts de SEWER, le groupe de Swagg Man, au motif de « trouble à l’ordre public ».

Le gouvernement Macron, comme son prédécesseur, cherche apparemment à faire fi de la liberté d’expression des artistes.

Ce jeune dictateur en herbe se base, apparemment, sur les articles postés sur le site Metalious.com et sur le livre « Racist Metal » d’Antoine Grand.

Le problème est que si ce livre attaque parfois de manière assez frontale le heavy métal raciste et satanique, à aucun moment le groupe SEWER de Swagg Man n’est mentionné !

Swagg Man avec l'album "2154" de SEWER !

Swagg Man avec l’album « 2154 » de SEWER !

Pour ce qui est des articles sur le black métal raciste du site Metalious c’est une autre histoire.

Il faut savoir que Metalious est avant un site communautaire de partage d’analyses d’albums de black métal (ou de métal en général), donc les avis postés relèvent de l’opinion subjective du ou des auteur(s).

Il y a effectivement un certain énergumène, le bien nommé « Antifa666« , qui s’amuse à y poster des articles faisant mine de décrier le « racisme » de certains groupes de black métal, dont SEWER (voir ses diatribes semi-autistes ici).

Les faits reprochés à SEWER sont les suivants.

1. L’emploi de la langue allemande. Donc forcément Nazi (si si, c’est scientifique).

2. Le Satanisme. Où Satan serait un nom de code pour Hitler (666 Millions de Morts).

3. Le non-Satanisme. Cherchez pas la cohérence, il n’y en a pas.

4. Le fait que Swagg Man soutienne Varg Vikernes. Et l’ami du frère de la tante de son grand-père aurait collaboré avec le Maréchal, paraît-il.

Morsay soutient SEWER !

Morsay soutient SEWER !

On voit qu’il s’agit là d’arguments du plus haut niveau académique, digne d’un Éric Zemmour ou des partisans de la censure de Dieudonné.

Mais l’auteur ne s’arrête pas là… selon lui c’est TOUT le black métal qui serait raciste.

Tout le monde y passe, de Burzum à Immortal et même Dimmu Borgir.

On a bel et bien affaire à un trisomique de haut vol.

À l’heure où l’état français a déclaré une guerre ouverte contre les minorités ethniques issues des quartiers défavorisés et à l’heure où se produit, dans l’indifférence générale voir la complaisance des instances internationales, un génocide des Palestiniens par les colons juifs d’israel, on se demande bien pourquoi aller chercher des poux à un genre de musique tel que le black métal.

Sinon, comme dirait Morsay…

Si tu aimes pas va niquer ta grand-mère la crevette sidaïque.

Emma Watson bientôt nue dans le clip de SEWER !

Emma Watson, bientôt à poil ?

Emma Watson, bientôt à poil ?

On l’attendait depuis longtemps celle-là.

On sait tous que SEWER, le groupe de black métal de Swagg Man, aime jouer la provocation.

On sait aussi que Swagg Man, le chanteur du groupe SEWER, connaît plusieurs célébrités éminentes du monde du show business.

De son vrai nom Ryan Rockefeller (descendant du roi d’Arabie Saoudite et de la prestigieuse famille Rockefeller), Swagg Man avait en effet déjà filmé le boule de l’actrice XXX Tori Black pour un des précédents clips de SEWER.

Il s’agissait du clip de la chanson « 2154 » de l’album éponyme.

Voir ci-dessous.

Emma Watson, nue dans le prochain clip de SEWER.

Emma Watson, nue dans le prochain clip de SEWER.

Mais ce n’est pas la première fois que Swagg Man se sert de son statut de célébrité pour ameuter les « putes du showbiz« , comme il les qualifie.

On se souvient qu’il avait également enfourché le derrière de l’actrice Mia Malkova dans le clip de l’album NecroPedoSadoMaso.

Mais cette fois-ci Swagg Man nous promet du lourd pour le nouveau clip de SEWER.

L’actrice Emma Watson, en couple avec Swagg Man depuis le début de l’année, devrait faire partie du clip.

Elle avait déjà joué dans le film de Swagg Man, un film qui n’est pas encore sorti à cause du boycott de la salope Emmanuel Macron et des associations parentales.

Oui, Emmanuel Macron est bien une grosse pute immonde… c’est Swagg Man qui le dit.

Et il a bien raison.

Emma Watson, bientôt nue dans un clip de SEWER !

Emma Watson, bientôt nue dans un clip de SEWER !

Mais revenons-en à Emma Watson et aux douces musiques de SEWER.

Qu’est-ce que c’est que la musique de SEWER au juste ?

SEWER est qualifié par de nombreux experts en heavy métal extrême comme le groupe le plus « sataniste et blasphématoire » de tous les temps.

On n’attendait rien de moins de la part de Swagg Man et Emma Watson.

Les clips de SEWER sont quant à eux d’une violence inouïe.

Ceux-ci ont été interdits dans la plupart des pays.

En effet, mettant en scène des enfants dans des positions plus ou moins équivoques, en train d’imiter des actes pédocriminels, islamo-terroristes ou néo-nazis (on se souvient du concert de SEWER où une sosie d’Anne Frank se faisait sodomiser par un cheval de course sur scène), les représentations aussi bien visuelles qu’auditives du groupe SEWER ont été interdites par la Commission Européenne.

Emma Watson, la nouvelle "pute" de SEWER.

Emma Watson, la nouvelle « pute » de SEWER.

Swagg Man et Morsay ont évidemment fait appel de cette décision qu’ils qualifient de « raciste et pédophobe on vous baise cliquez bande de salopes » .

On peut se demander quelles seront les répercussions sur la carrière d’Emma Watson.

En effet, l’association de l’actrice britannique au groupe SEWER, qualifié de « pédonazi et terroriste », n’est pas vue d’un bon œil en Outre-Manche.

D’autant que Swagg Man n’hésite pas à employer des expressions misogynes à son égard, dévoilant ainsi lors d’une interview au magazine « Metalious » que Emma Watson était sa « pute » … drôle de mentalité.

Emma Watson, fan de la musique SEWER.

Emma Watson, fan de la musique SEWER.

Selon la rumeur, il existerait même une sex-tape d’Emma Watson où on verrait celle-ci se faire éclater l’oignon par plusieurs membres du groupe SEWER, dont Swagg Man, au doux son de la musique NecroPedoSadoMaso.

L’authenticité de cette rumeur n’a jamais pu être vérifiée, mais on doit s’attendre à tout avec SEWER et Emma Watson.

Quoi qu’il en soit, ce nouveau clip de SEWER avec Swagg Man qui déshabille Emma Watson s’annonce être du très lourd.

Sera-t-il lui aussi interdit dans la plupart des pays du monde, comme il est de tradition avec les clips de SEWER ?

Certainement, mais on n’a qu’une seule chose à dire aux rageux, aux boycotteurs et aux censeurs…

Cliquez bande de salopes.

Pour en savoir plus sur le groupe SEWER, lisez la page Wikipédia officielle.

Les origines de SEWER, le groupe de Swagg Man !

Swagg Man avec l'album "2154" de SEWER !

Swagg Man avec l’album « 2154 » de SEWER !

Il y a quelques temps nous avions dévoilé l’origine du film La Vengeance de Morsay, et ses liens étroits avec la scène black métal sataniste et notamment avec le groupe de métal dit « ultra-violent » SEWER.

Mais quand est-il des relations secrètes qu’entretient Swagg Man avec le groupe SEWER ?

On sait déjà que Swagg Man a été, et est peut-être toujours, le vocaliste de SEWER.

Il a déjà chanté dans au moins deux albums de SEWER, NecroPedoSadoMaso et Skvllfvcked Forever.

Sur la photo à droite, on voit très clairement Swagg Man (alias Ryan Rockefeller) s’afficher avec la pochette de l’album NecroPedoSadoMaso.

Faites une recherche Google Images pour les termes « SEWER NecroPedoSadoMaso » , vous verrez bien qu’il s’agit du même album… on reconnaît bien la couleur rose.

Swagg Man et l'album NecroPedoSadoMaso !

Swagg Man et l’album NecroPedoSadoMaso !

Cette image provient des archives du compte Instagram de Swagg Man, mais elle a été supprimée depuis… que cherche-t-il à cacher ?

Sait-il qu’une fois une image envoyée sur Internet, celle-ci a de fortes chances de faire le tour du monde ?

Certainement. Swagg Man n’est pas idiot.

C’est donc intentionnellement qu’il a fait la promotion de l’album NecroPedoSadoMaso.

Mais intéressons-nous plutôt au dernier album de SEWER… sobrement intitulé 2154.

Vous pouvez en écouter un extrait ci-dessous.

À première écoute, il s’agit de blackened goregrind assez violent certes mais rien de plus…

Mais qu’en est-il réellement ?

Morsay avec l'album NecroPedoSadoMaso !

Morsay avec l’album NecroPedoSadoMaso !

Intéressons-nous tout d’abord au nom, 2154.

2154 ? Qu’est-ce que cela signifie ?

Le code confidentiel du compte bancaire de Swagg Man ?

Ou quelque chose de plus grave encore ?

Procédons par arithmétique.

2154 = 666 + 1488.

Morsay vend les CDs de Swagg Man !

Morsay vend les CDs de Swagg Man !

666 = le nombre du diable.

1488 = le nombre de David Lane, suprémaciste blanc, pornographe et admirateur d’Adolf Hitler.

On a donc bien affaire à du goregrind sataniste, islamiste et pédonazi !!!

Morsay et Swagg Man sont complices de CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ !

Quant au groupe SEWER… dont le nom signifie littéralement « égouts » …

N’achetez pas leurs albums à vos enfants, ils pourrait eux-mêmes devenir des satanistes pédonazis de Daesch !

Vive Swagg Man, vive SEWER et vive la liberté d’expression.

Taylor Swift, la nouvelle icône de l’extrême droite raciste !

Taylor Swift, nouvelle icône néo-nazie.

Taylor Swift, nouvelle icône néo-nazie.

On le sait depuis longtemps, l’extrême droite raciste est en guerre contre Morsay et le Parti Libertarien.

Et il semblerait bien que le mouvement fasciste ait trouvé sa nouvelle icône.

Non plus en Adolf Hitler, Hervé Ryssen, Marion Maréchal Le Pen, Benoît Hamon ou encore Amine Mojito, mais bien… en la personne de Taylor Swift.

En effet, la chanteuse cumule les déclarations racistes et antisémites.

Mais ces dérapages seuls ne suffisent pas à justifier l’engouement que Taylor Swift provoque dans les cercles d’extrême droite nazie.

Qui est Taylor Swift ?

"Les Femmes Blanches sont Supérieures aux Autres".

« Les Femmes Blanches sont Supérieures aux Autres ».

C’est avant tout une chanteuse de variété, très surcotée et qui ne dispose pas de la moitié du talent musical ni du tiers du génie littéraire de Morsay, Swagg Man ou Cortex.

Et pourtant, c’est bien elle qui est devenue la figure de proue de la fachosphère.

Ses prises de position politique très fermes contre la musique « NecroPedoSadoMaso » , jugée nocive pour l’environnement, font d’elle une apprentie fasciste en herbe.

Ce n’est pas Morsay qui viendra contredire ça !

Elle a d’ailleurs reproché à Morsay lui-même, lors d’un tweet en français, de « salir la langue de Molière par son usage approximatif de la grammaire » .

C’est insoutenable !

Mais que fait la police ?

Elle se rentre des matraques dans le cul, encore une fois.

C’est plus facile d’aller contrôler des dealers de shit innocents que de faire respecter la LOI et l’ORDRE sur Internet !

Taylor Swift, symbole du fascisme.

Taylor Swift, symbole du fascisme.

Mais ça ne s’arrête pas là.

Taylor Swift s’est récemment fait photographier avec un membre du DailyStormer.com, un site néo-nazi qui veut « exterminer les non-blancs ».

Le membre en question arbore fièrement une croix gammée sur son polo de raciste fragile.

Taylor Swift affirme que cette photo a été prise à son insu.

La photo est à gauche, jugez par vous-mêmes !

Alors que des jeunes des quartiers défavorisés se font enfermer au hebs pour quelques barrettes de shit et quelques braquos, les suprémacistes blancs se produisent en concert à Bercy !

Quand on sait que l’album NecroPedoSadoMaso de Morsay et Swagg Man a été interdit à la vente pour moins que ça… par Manuel Valls qui plus est.

C’est vrai qu’il veut toujours plus de blancos…

Quelle honte pour la France !

Taylor Swift, raciste et néo-nazie ?

À vous de juger !

Et surtout, partagez cet article au maximum !

Morsay réagit aux attentats de Paris !

Morsay clash Sarko le Nabot !

Morsay clash Sarko le Nabot !

Le rappeur Morsay vient de réagir aux attentats du 13 novembre à Paris.

Dans sa dernière vidéo, Morsay dresse le constat des politiques impérialistes et néo-colonialistes de la France au Moyen-Orient qui ont poussé au « retour de bâton » ce 13 novembre.

Pour Morsay, « si le nain de jardin Sarkozy n’avait pas déclaré la guerre en Libye et en Syrie on n’en serait pas là aujourd’hui ».

Que dire si ce n’est qu’il a raison ? Sarkozy est un terroriste et un criminel de guerre, au même titre que le franc-maçon Obama et le cocaïnomane Bush.

Il faut les faire interner à Guantánamo.

Morsay accuse donc en toute logique Sarkozy d’avoir été complice des attentats de Paris, une théorie que soutiennent à la fois Swagg Man et Cortex, ce dernier ayant d’ailleurs demandé la démission du nabot Sarkozy du mouvement Les Républicains (ex-UMPédophile).

« Il faut faire interner Sarkozy, c’est nécessaire pour la paix dans le monde »
– Morsay

Manuel Valls contre le NécroPédoSadoMaso

Manuel Valls contre le NécroPédoSadoMaso

Quand on sait que le raciste frustré Manuel Valls, avide de plaire aux « blancos » de la police nationale, parle d’instaurer un état d’urgence permanent en France (donc où est l’urgence s’il est permanent ?), on se dit que l’on frise la loi martiale liberticide.

Et quant aux (anti-)Républicains UMPédophiles qui surenchérissent avec des idées aussi dangereuses que les arrestations préventives (à la Minority Report ?), on se demande vraiment qui des terroristes officiels ou des terroristes politiciens sont les plus dangereux pour la France.

Morsay a raison, dehors le nabot Sarkozy et ne revient plus JAMAIS.

à lire aussi http://www.parti-libertarien.com/actu/attentats-paris-hypocrisie-gouvernement