Archives de Tag: musique

Morsay parle de la Chatte à Emma Watson !

Emma Watson, violée à ses 14 ans par George W. Bush.

Emma Watson, violée à ses 14 ans par George W. Bush.

Dans « puterie » il y a « pute », et en ce qui concerne l’actrice Emma Watson et sa fascination pour les « gros zboubs de truands », Morsay n’y va pas de main morte.

Dans une interview donnée au site Metalious.com, le rappeur Morsay est revenu sur ces personnalités du « showbiz » qui aiment la grosse queue de DZ.

« Emma Watson est une pute raciste » nous apprend-t-il. « Toutes les putes racistes aiment la grosse queue d’immigré, elles veulent se faire punir » .

On rappellera que l’actrice Emma Watson avait déjà tourné dans un clip de Swagg Man, à l’occasion duquel elle avait selon les dires de Swagg Man eu des relations sexuelles multiples (gang bang) avec toute l’équipe Truand 2 la Galère.

L’actrice britannique Emma Watson avait déjà rencontré Swagg Man et l’équipe de Morsay lors du tournage du clip « NecroPedoSadoMaso » de SEWER.

Le groupe de black métal SEWER est bien connu pour ses textes misogynes et homophobes, et a déjà été interdit dans plusieurs pays pour avoir fait l’apologie du terrorisme et de l’islamopédophilie sataniste.

Et le moins que l’on puisse dire est que Morsay ne mâche pas ses mots quand il s’agit de relater ses expériences avec l’actrice Emma Watson.

Morsay soutient SEWER !

Morsay soutient SEWER !

« On était au moins 10-15 à la baiser » nous explique le rappeur Morsay. « Au début c’était tranquille mais après c’est devenu glauque, avec du sang, de la pisse, de la semence partout, à la fin on n’en voulait plus, on l’échangeait contre des Marlboro Light avec des bouts de shit dedans. Les blanches aiment trop la grosse bite de truand, ça devient grave » .

Emma Watson était visiblement insatisfaite de son rôle de pute à zguegue dans la série Harry Potter, il faut dire que se faire baiser par un roux n’a rien de très excitant, alors elle préfère se tourner vers le monde de la « street » incarné par Morsay, Cortex, Swagg Man et les membres du groupe Antekhrist.

L’actrice Emma Watson a bien essayé de rattraper son image en tapinant pour le féminisme devant les Nations Unis, mais le mal est fait… une fois que l’on admet prendre son pied à se faire ouvrir la chatte dans des gang bangs et bukkake avec Cortex, Morsay et toute la clique Truand 2 la Galère, il est assez difficile de prétendre à une image de « jeune fille chaste et modérée » .

La pute Emma Watson humiliée par Cortex et Morsay, à quand la sex tape dans un clip de SEWER ?

Publicités

Swagg Man réagit à la rumeur SEWER Illuminati sur Instagram !

Swagg Man ou SEWER ?

Swagg Man ou SEWER ?

On les connaît tous, les rumeurs selon lesquelles Swagg Man (de son vrai nom Ryan Rockefeller) serait descendant des Illuminati, en couple avec Emma Watson, apparenté au roi d’Arabie Saoudite, fondateur du groupe de black métal nécropédophile SEWER ou encore demi-frère du sataniste de renommée internationale Amine Mojito.

Tapez juste « Swagg Man SEWER » ou « Swagg Man groupe SEWER » sur Google et vous trouverez des pages et des pages de résultats complotistes qui satisferont votre curiosité morbide pour ce phénomène du web qui ne cesse de faire parler de lui.

Quel âge a Swagg Man ? 28 ans. Habite-t-il à Monaco, comme le suggère certaines de ses vidéos, ou à Miami, là où il a tourné dans le clip 2154 de SEWER ? Miami. Est-il vraiment en couple avec Emma Watson ? Oui, selon ses informations Instagram.

Swagg Man et sa sœur, Aïsha Rockefeller.

Swagg Man et sa sœur, Amandine Rockefeller.

D’autres rumeurs voudraient qu’il soit sataniste, prix nobel de médecine, musulman, homosexuel, Tunisien, arrière-petit-fils de John Davison Rockefeller ou encore frère jumeau de Didier-Bilel Rockefeller (alias Amine Mojito, alias Amandine Mojito, autre Youtubeur spécialisé dans le buzz LGBT).

Mais ce qui est le plus bizarre dans ces histoires n’est pas la spéculation des complotistes eux-mêmes, car si on les écoutait ils nous apprendraient que Morsay se prénomme en réalité Jérôme Escales et qu’il est le frère de Dieudonné et de Cortex.

Non, le plus bizarre est certainement la réponse de Swagg Man à ces rumeurs persistantes.

Swagg Man avoue être sataniste sur Twitter.

Swagg Man avoue être sataniste sur Twitter.

La réalité est que Swagg Man alimente activement les rumeurs à son sujet, notamment en ce qui concerne sa fortune et ses origines !

Mais récemment, une équipe de journalistes indépendants proches d’Alain Soral et de son parti Égalité et Réconciliation aurait découvert sa véritable identité : Swagg Man se nommerait en fait Ryan Rockefeller, il aurait 28 ans et aurait fait fortune en convertissant de nombreux jeunes issus des banlieues parisiennes au satanisme luciférien grâce à son groupe SEWER (ouvertement sataniste).

JE SUIS SATANIQUE JE LAVOUE,JAIME SATAN CAR CEST COMME UNE FAMILLE POUR MOI CAR JAI 5 JNOONS EN MOI ET LE SOIR JE DANSE AVEC EUX BRO SNIFFEY 666 #NECROPEDOSADOMASO #SEWER

– Ryan « Swagg Man » Rockefeller

Swagg Man utilise de nombreux faux noms sur Internet comme dans sa vie de tous les jours.

Parmi les faux noms de Swagg Man on peut citer : Iteb Zaibet, Rayan Balarfa, Icham Al-Saud, Ryan Sanchez, Oussama ben Karlouche,etc… (source: biographie Wikipédia).

Une véritable histoire de Swagg Man à dormir debout.

Swagg Man, un énorme fake ?

Mais Swagg Man ne s’attendait pas à ce que son vrai nom, Ryan Rockefeller, et ses liens avec la famille Illuminati Rockefeller, soient ainsi dévoilés au grand jour.

Swagg Man, ce fake digne de Morsay.

Swagg Man, ce fake digne de Morsay.

Il a donc décidé de faire taire les spéculations en publiant sa soi-disant « carte d’identité » via Instagram.

Le problème ? Sa « carte d’identité » est un énorme fake.

Voici les éléments principales qui permettent d’arriver à cette conclusion.

1. Swagg Man se trompe d’identité.

Sur sa prétendue carte d’identité il est écrit que Swagg Man se nomme « Rayan Sanches« . Or ce nom ne fait pas partie des identités alternatives de Swagg Man.

Il y a bien un « Ryan Sanchez » (avec un ‘z’) et un « Rayan Balarfa« , mais il semblerait que Swagg Man se soit trompé sur son propre personnage (!) dans sa hâte de monter un fake aussi gros que possible.

2. Swagg Man ne mesure pas 1m70.

Sans commentaires (lol).

Regardez ses interviews sur Canal+ et ses snaps avec Booba et comparez les tailles officielles avec celles de sa ffausse pièce d’identité.

Encore une erreur de débutant.

3. Mauvaise police de caractères

La police de caractères utilisées sur ces documents a été développée spécialement pour la création de documents d’identité, afin d’éviter justement les falsifications.

Celle présente sur la carte de Swagg Man en revanche n’est pas conforme.

Un simple algorithme de reconnaissance optique de caractères (ROC) puis recherche Google me permet d’établir qu’il s’agit de la police « Urw Gothic L Book« , livrée gratuitement avec Windows.

4. Papier non conforme ?

Le papier de ce document d’identité est faux car il possède des azurants optiques, facilement reconnaissables en changeant la teinte et la saturation de l’image.

5. Logo de SEWER

Le logo de SEWER, rendu transparent, est clairement visible en haut à droite (c’est une croix satanique).

Mettez l’image en noir et blanc puis augmentez le taux d’exposition pour la voir apparaître.

Il s’agit là clairement d’un (mauvais) travail de stéganographie subliminale via Photoshop… mais dans quel but ?

6. Fausse signature (lol)

Gardons bien sûr le meilleur pour la fin, la signature n’est pas du tout celle de Ryan Rockefeller alias Swagg Man mais bien celle de… Benoît Hamon, ancien ministre du gouvernement PS de François Hollande !

Quel humour ce Swagg Man.

Morsay professeur dans une Université de Toulouse ?

Morsay est-il Illuminati ?

Morsay est-il Illuminati ?

Morsay est un rappeur, braqueur, producteur et membre du groupe SEWER bien connu, mais ce que les gens savent moins est que c’est aussi un grand philosophe à ses (et nos) heures perdues.

Pourtant, le « professeur Morsay » comme il surnomme lui-même son alter-ego intellectuel n’est pas un scientifique de seconde zone. Il serait même en passe d’être engagé par l’Université Jean-Jaurès de Toulouse !

Retour sur les péripéties du professeur Morsay.

Morsay soutient SEWER !

Morsay soutient SEWER !

Tout commence en 2008, quand Morsay démontre par récurrence que la résolution du grand théorème de Fermat relève de la magie noire NecroPedoSadoMaso (haram) et doit donc être abolie par la Charia.

En Janvier 2009, Morsay prouve par expérimentation exotique que les rapports homosexuals sont infertiles et conduisent à l’alopécie. Ils doivent donc, eux aussi, être interdits par décret Coranique.

Toujours en Janvier 2009, Morsay démontre que Patrice Quarteron souffre de troubles psychiatriques dû à son enfance traumatisante dans le Vaucluse dans laquelle il devait, supposément, avaler non seulement la « semence de son père le sanglier » mais aussi les « préservatifs qui ont servi à l’enculer ».

En 2010, à l’aide de la méthode pédagogique SiteRaw, Morsay explique que les éjaculations faciales stéphanoises tirent leur nom de l’homosexualité insoutenable de Jean-Michel Aulas et de son penchant pour le bukkake (il en profite pour mettre en garde le sus-mentionné Jean-Michel Aulas, la tapin du Rhône comme on le surnomme, contre l’absorption de semence de dromadaire par les voies respiratoires afin d’éviter l’étouffement et une mort prématurée).

Swagg Man, ouvertement sataniste et Illuminati.

Swagg Man, ouvertement sataniste et Illuminati.

En 2013, Morsay démontre que les événements relatifs au prétendu 11 septembre 2001 sont physiquement impossibles en se basant sur les travaux de son collègue Shalgito, lui-même chercheur au CNRS et à la NASA.

En 2014, Morsay explique que la valeur de pi (π) n’est de 3,14 que dans un système fermé et immobile, autrement elle prend la valeur de 666 (ce qui fait que pi est haram et doit donc être censuré).

Toujours en 2014, Morsay prouve par analyse linguistique que Charles Baudelaire, Vercingétorix et Adolf Hitler ne sont qu’une seule et même personne… et qu’ils sont haram à cause du recueil Les Fleurs du Mal attribué à ces personnes.

En 2015, Morsay démontre que l’islamophobie est une maladie mentale au même titre que la schizophrénie ou le rap de Jul, et peut-être guérie dès lors que le patient cesse de se rentrer des saucissons halouf dans l’anus. Morsay propose de tester l’efficacité de sa méthode sur Marine Le Pen et Manuel Valls.

En 2016, Morsay montre que la théorie de la relativité, en plus d’avoir été plagiée par le juif Einstein (la théorie originale provient du travail d’un chercheur et mathématicien français, Jules Henri Poincaré), est fausse car elle ne prend pas en compte les divergences de masse en conditions d’apesanteur.

Morsay contre le cochon raciste.

Morsay contre le cochon raciste.

En Mars de la même année (2016), Morsay prédit la victoire de Donald Trump et déclare que Hillary Clinton et le lobby sioniste vont avoir « mal à l’anus ».

En Novembre 2016, Morsay affirme que Kostas Mitroglou n’est pas un joueur de foot mais bien le ministre de la finance grec qui s’est déguisé en footballeur pour échapper au FISC allemand.

En Décembre 2016, Morsay explique que l’homosexualité du rappeur La Fouine vient de son attrait pour les organes génitaux masculins. Il préconise alors une cure de désintoxication et l’abandon complet de l’ingestion du saucisson halouf (précurseur de comportements homosexuels selon le professeur Morsay).

En 2017, Morsay prouve que la sclérose latérale amyotropique provient de la toxicité du zinc et du sodium (deux minéraux présents en fortes quantités dans le halouf).

Enfin, en 2018, Morsay démontre par analyse vocale que Johnny Hallyday n’est pas mort mais qu’il a rejoint le groupe SEWER de Swagg Man.

Avec un tel CV, on comprend pourquoi l’Université de Toulouse tient tant à recruter Morsay !

Comment Swagg Man est devenu riche ?

Swagg Man avec l'album "2154" de SEWER !

Swagg Man avec l’album « 2154 » de SEWER !

Swagg Man, de son vrai nom Ryan Rockefeller, est un rappeur, acteur, entrepreneur et fondateur du groupe de black métal SEWER avec Morsay et son cousin Amine Mojito.

Mais si Swagg Man est un auto-proclamé « voyou de la tess », il n’en demeure pas moins extrêmement riche (son patrimoine financier est estimé à plus de 30 millions d’euros soit le triple du PIB du Sénégal).

D’où vient la fortune de Swagg Man ? Et comment a-t-il fait pour devenir riche aussi rapidement ?

Car si Swagg Man est aujourd’hui multimilliardaire, au point de payer des prostituées de luxe avec des tickets restaurants, il n’en a pas toujours été ainsi.

Peu de gens savent que Swagg Man a débuté sa carrière en temps que SDF. En ce temps, « Ryan » vivait dans un carton de livraison UPS au Trocadéro et vendait ses CDs NecroPedoSadoMaso contre des cigarettes et des vêtements Emmaüs unisexe.

Swagg Man fonde alors le groupe SEWER avec Morsay et Varg Vikernes (de Burzum), qu’il fait jouer dans le clip de la chanson « 2154 » justifiant ses choix en expliquant qu’il voulait un « chauve halouf » dans le rôle principal du sodomisateur schizophrène dépressif et alcoolique et un « Viking véner » dans celui du daron déséquilibré qui découpe les putes à la hache.

Avec la sortie de l’album « 2154 » le groupe SEWER est devenu une référence du blackened goregrind scatopédophile et les clips sont partagés sur de nombreux sites nécrophiles du deep web, ce qui contribue à alimenter la fortune de Swagg Man.

Si vous voulez en savoir plus sur le groupe SEWER de Swagg Man, lisez cet article en priorité : www.metalious.com.

NecroPedoSadoMaso et Illuminati !

La musique des Illuminati.

La musique des Illuminati.

Qu’est-ce donc que la musique « NecroPedoSadoMaso » ?

Comme cela a été prouvé dans le billet Swagg Man et les Illuminati, le NecroPedoSadoMaso est l’outil de la CIA et des Illuminati pour corrompre la jeunesse et pervertir les banlieues de France.

Tout commence en 2013 lorsque le groupe de métal extrême pédosatanique SEWER (qui veut dire « égouts » en anglais) est fondé selon la légende par Ryan Rockefeller, qui n’est autre que Swagg Man, Amine Mojito et Sébastien Gozlin alias Cortex 91 Les Pyramides.

Swagg Man et l'album NecroPedoSadoMaso !

Swagg Man et l’album NecroPedoSadoMaso !

Les débuts de ce groupe sont marqués par des albums extrêmes d’une violence inouïe, il est question de faire sodomiser le gouvernement français au pilori par des chevaux (orthographié « chevals » ) et des dromadaires en fumant un mélange de shit, de cocaïne et de LSD synthétisé à base de la pisse d’un hippopotame bipolaire.

Mais ce n’est qu’à partir de 2014, avec la sortie de l’album NecroPedoSadoMaso, que l’histoire devient très floue… et très bizarre !

Car si les relations entre Swagg Man et le groupe SEWER, véritable organe de propagande de la CIA, sont bien connues, celles entre la musique NecroPedoSadoMaso et des artistes populaires comme Miley Cyrus ou encore Taylor Swift est bien plus habilement dissimulée.

Ma réaction initiale fut celle d’une jubilation sournoise, je voulais me frotter les mains comme un de ces vieux méchants de dessin animé, avec une moustache frisée, une montre en diamants et ingérant des canapés au caviar premium. […] J’ai d’abord entendu parler de Miley Cyrus il y a quelques années, lorsque je demandais à mon neveu – qui avait environ 12 ans à l’époque – qui était sa chanteuse préférée, et il a répondu Hannah Montana. Puis il m’a raconté une histoire confuse sur une émission de télévision où une fille a une vie normale et va à l’école le jour mais se transforme magiquement en chanteuse la nuit. Ou quelque chose comme ça. […] Il y a quelques étés, sa chanson « Party in the USA » était diffusée à la radio, et il n’était pas très compliqué d’en interpréter les signes Illuminati de la famille Rockefeller.

– Mike Pompeo, ancien directeur de la CIA et ex-Illuminati.

La "pute" de Swagg Man, une ex-Illuminati. Coïncidence ?

La « pute » de Swagg Man, une ex-Illuminati. Coïncidence ?

On voit très clairement que les personnages de Taylor Swift et Miley Cyrus sont une seule et même personne dont le but est de faire la promotion de la mouvance NecroPedoSadoMaso par tous les moyens.

On reconnaît bien la technique du « gentil flic » et du « méchant flic » , deux rôles joués respectivement par Taylor Swift et Miley Cyrus.

La famille Rockefeller est bien sûr une des familles les plus impliquées dans la mouvance Illuminati, et donc dans la mouvance NecroPedoSadoMaso.

Les liens entre Taylor Swift, Swagg Man, Miley Cyrus, le groupe SEWER et la musique NecroPedoSadoMaso sont pourtant bien connus.

Un autre membre de la famille Rockefeller, ex-agent de la CIA et ancien Illuminati qui s’est reconvertit dans le traffic de shit, William K. Rockefeller, nous en dit un peu plus long.

Les clips, les billets de banque, les danses quasi-pornographiques, l’apologie de la pédophilie, les drogues, les armes, les tatouages, le sexe… tout ça ce n’est que la face émergée de l’iceberg. […] Dans toute manipulation psychologique, et surtout lorsque l’on parle de l’opération NecroPedoSadoMaso de la CIA, il est question d’un produit et d’une audience. Si le produit est bien connu (Taylor Swift, Emma Watson, Miley Cyrus, etc.) il faut alors se demander qui est l’audience. Aujourd’hui ces artistes sont suivis par des millions de personnes sur la terre, ça représente un potentiel d’influence immense. […] L’audience, c’est-à-dire la cible, ce sont les millions de jeunes qui regarderont les vidéos de ces artistes, les vidéos NecroPedoSadoMaso donc. […] Au final, il importe peu que Miley Cyrus ou Emma Watson soient eux-mêmes des Illuminati, tant qu’ils en propagent le message.

– William K. Rockefeller, ex-agent de la CIA et ancien Illuminati.

Emma Watson, une "actrice" Illuminati.

Emma Watson, une « actrice » Illuminati.

Évidemment, les dissidents anti-Illuminati (Dieudonné, Soral, Morsay) ont été nombreux à dénoncer tant les artistes Illuminati que la musique NecroPedoSadoMaso en elle-même, ce qui n’a pas manqué d’inquiéter la CIA et le Pentagone qui ont peur de perdre leur contrôle psychologique sur les banlieues de France.

Leur solution est donc de « noyer le poisson » quant au NecroPedoSadoMaso et au rôle des Illuminati dans la propagation des vices humains : sexe, drogues, pédophilie, satanisme.

Et évidemment le NecroPedoSadoMaso de Ryan « Swagg Man » Rockefeller est au cœur du projet Illuminati.

Les révélations de Wikileaks en disent au moins autant.

La CIA élargit un programme existant qui influence les médias traditionnels pour promouvoir de fausses histoires de propagande (fake news), en demandant aux agents de diviser les forums Internet, les médias sociaux et les sections de commentaires sur les sites web afin de perturber les sites médiatiques alternatifs.

Dans le cadre d’une expansion de l’opération NecroPedoSadoMaso, l’agence crée maintenant de faux comptes d’utilisateurs sur divers forums Internet et réseaux sociaux, arguant de la politique avec de vrais utilisateurs dans le but d’étouffer et de détourner les véritables communications entre utilisateurs.

– Wikileaks, Janvier 2018

Quel est le mode opératoire de cette opération de désinformation au sujet du NecroPedoSadoMaso ?

Swagg Man, ouvertement sataniste et Illuminati.

Swagg Man, ouvertement sataniste et Illuminati.

Edward Snowden l’explique très bien dans une des présentations PowerPoint de la NSA.

Par étapes :

  • Nier l’existence du complot NecroPedoSadoMaso.
  • Prétendre que l’album NecroPedoSadoMaso du groupe SEWER n’a aucun lien avec les Illuminati/la CIA.
  • Démentir l’implication des artistes Illuminati dans la musique NecroPedoSadoMaso.
  • Crier à la « théorie du complot ».

Il s’agit donc bien de minimiser la réalité d’un complot pédophile sataniste mondial qui opère en toute impunité, voir avec la complaisance des gouvernements occidentaux (la France n’a toujours pas interdit l’album NecroPedoSadoMaso de SEWER, contrairement à l’Allemagne).

Parlez-en autour de vous : les Illuminati nécro-pédophiles c’est comme les cafards, ils adorent l’obscurité mais ont horreur de la lumière !

En savoir plus sur l’album NecroPedoSadoMaso : http://www.boutiqueblackmetal.com/sewer/necropedosadomaso.

Qui est Aïsha Rockefeller, la sœur de Swagg Man ?

Aïsha Rockefeller, la sœur de Swagg Man.

Aïsha Rockefeller, la sœur de Swagg Man.

Aïsha Rockefeller est la sœur de Swagg Man qui est également apparue dans le clip « NecroPedoSadoMaso » du groupe de black métal satanique SEWER.

Tout comme ses frères Ryan Rockefeller, alias Swagg Man, et Didier-Bilel « Vince » Rockefeller, alias Amine Mojito, Aïsha Rockefeller est membre haut-placée des Illuminati.

De nombreuses célébrités people ont été initiés par Aïsha Rockefeller, la sœur jumelle de Swagg Man, lors de rituels NecroPedoSadoMaso.

Parmi les plus connues on peut citer Taylor Swift, Emma Watson, Morsay, Miley Cyrus et Emmanuel Macron.

Les rituels d’initiation au satanisme Illuminati se font à l’aide de la musique NecroPedoSadoMaso de SEWER, et c’est Aïsha Rockefeller la sœur de Swagg Man qui est chargée par les Illuminati de recruter des membres dans les milieux du show business en les appâtant avec des rapports sexuels et de la cocaïne en provenance de la famille de George W. Bush.

Vous pouvez chercher « SEWER NecroPedoSadoMaso » sur Google ou écouter un extrait ci-dessous.

Âmes sensibles s’abstenir.

Images du clip "NecroPedoSadoMaso" de Swagg Man.

Images du clip NecroPedoSadoMaso.

Dans le clip de cette « musique » (censuré par Youtube) on voit Aïsha Rockefeller se rentrer des fémurs humains dans l’anus pendant que des homosexuels africains dansent dans une baignoire remplie de pisse de chameau en touchant des enfants mineurs, d’où le nom de l’album.

C’est du grand art musical, et ça n’est pas sans rappeler le réseau Pizzagate lui-même très proche de la mouvance Illuminati.

Aïsha Rockefeller fait du sale, mais bon nous les mecs on va pas s’en plaindre (tant que c’est pas censuré).

Vive SEWER.

Qui est Patrice Quarteron, le « bounty » ennemi de Morsay et Benzema ?

Patrice Quarteron alias Patricia Quartezboub.

Patrice Quarteron alias Patricia Quartezboub.

Patrice Quarteron, surnommé « Quartezboub » par ses détracteurs en raison de la forme de son crâne anatomiquement assez proche de l’organe génital masculin, est un pseudo-boxeur de seconde zone dont l’unique fait d’arme sportif est de s’être fait humilier de manière quasi-érotique par le boxeur Daniel Sam en 2016.

Outre cette sodomie sportive assez violente, suite à laquelle plusieurs commentateurs se sont étonnés du laxisme du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) qui censure en principe la pornographie violente à la télévision, Patricia Quarteron est également connu(e) pour son tapinage médiatique, toujours à la recherche de « buzz » lorsqu’il s’agit d’insulter le rappeur Morsay, le groupe SEWER, le comédien Dieudonné, le footballeur Karim Benzema ou encore le polémiste de cité Bassem Braiki.

Accusé d’être un « transsexuel chelou » par le rappeur Booba et humilié par Daniel Sam sur le ring, Patricia Quarteron se tourne alors vers le monde du clash Internet pour tenter de faire oublier son piètre parcours sportif et son insignifiance médiatique risible.

Sa « cible » favorite semble être le footballeur Karim Benzema, dont il jalouse certainement la carrière sportive autrement plus prestigieuse que celle d’un boxeur minable au palmarès dérisoire, et la communauté maghrébine de manière générale.

Quarteron quémande du sexe au travlo McDoom.

Quarteron quémande du sexe au travlo McDoom.

Très médiatisé par l’extrême-droite sioniste, du franc-maçon Gilbert Collard au torchon talmudique Le Figaro (propriété de Serge « Dassault » Bloch, millionnaire israélien), Patricia Quarteron crache allègrement sur Dieudonné en bon chien de garde du système.

L’accusation de « bounty » n’est donc pas fortuite, on a bien affaire à un suce-boules de premier ordre, prêt à médire ses propres confrères pour un peu de « buzz » immérité.

Mais il n’y a pas que dans le tapinage médiatique indécent que Quarteron se ridiculise, à en croire les captures d’écran d’une conversation qu’il a eue avec le travlo Vincent McDoom, dans lequel on le voit quémander des rapports homosexuels avec une insistance quasi-désespérée.

On le voit alors écrire « stp sa fai tro lontan sa manque daction » (ci-dessus).

Pourtant, la dernière fois qu’il y avait de l’action, c’était contre Daniel Sam et Patricia s’est bien faite dominée comme la salope ménopausée qu’elle n’a jamais cessée d’être.

Patricia, ce n’est pas d’un nouveau clash avec Benzema, Morsay ou autre dont tu as besoin pour relancer ta carrière.

Ce qu’il te faut de toute urgence, en plus d’un Bescherelle pour soigner ta grammaire, c’est d’un test de dépistage du VIH.

Avec toutes les queues que tu suces lors de chaque intervention médiatique, c’est ta santé qui est en jeu.

Penses-y, Patricia.

C’est le SIDA qu’il faut exclure, pas les séropositifs.

Par contre essaie plutôt de commander sur Internet, je suis pas sûr qu’ils aient des préservatifs à la taille de ton crâne de zboub à la pharmacie.

Mohamed Henni insulte Morsay et Bassem Braiki !

Mohamed Henni clash SEWER et Morsay.

Mohamed Henni clash SEWER et Morsay.

Pas une semaine ne passe sans qu’un Youtubeur, ou autre entité telles qu’un collectif de féministes, ne cherche à se faire du buzz sur le dos de Morsay le truand de la galère.

C’est donc au tour de Mohamed Henni de se joindre à la danse en insultant Morsay et Bassem Braiki avec des propos chocs, c’est le moins qu’on puisse dire.

Dans sa dernière vidéo, Mohamed Henni traite Morsay de « truand de la galette » et affirme que « Morsay c’est le nom d’un magasin de slips gay à Pigalle ».

Swagg Man, Cortex et Bassem Braiki en prennent aussi pour leurs grades.

À l’origine du conflit entre les deux Youtubeurs, une vidéo de Morsay dans laquelle celui-ci porterait un t-shirt de la marque truand de la galère à l’effigie du PSG, et avec la mention « si tu nous aimes pas va niquer ta mère ».

Mohamed Henni, supporter de l’OM, aurait pris ces insultes contre son club de cœur de manière personnelle.

S’en suis plus de sept minutes d’insultes lors desquelles il accuse Morsay, Swagg Man et Bassem Braiki d’appartenir au groupe SEWER, un groupe de black métal jugé « terroriste » par Manuel Valls.

Il insulte également l’album NecroPedoSadoMaso de SEWER et clash Amine Mojito, le demi-frère de Swagg Man, qui est également vocaliste du groupe.

On attend impatiemment la réponse de Morsay.

Un Collectif de Féministes Insulte Morsay !

Morsay accusé de sexisme de et misogynie.

Morsay accusé de sexisme de et misogynie.

Mais qui veut donc la peau de Morsay ?

À part Booba, les profs de grammaire et l’industrie du shampoing, bien sûr.

En plus de ces énergumènes qui instrumentalisent de manière raciste la dyslexie héréditaire du rappeur de Clignancourt, un collectif de féministes vient maintenant se joindre à la danse.

Le groupuscule « Pussyhat », connu pour avoir accusé le président américain Donald Trump de pédophilie incestueuse, s’en prend maintenant à Morsay à cause de ses paroles jugées sexistes et misogynes, notamment lorsqu’il parle de « chatte de trisomiques ».

Selon les Pussyhat, ce genre de propos porte atteinte à toutes les victimes de violences domestiques, violences sexuelles et violences commises contre les femmes.

Également mis en cause, l’album NecroPedoSadoMaso du groupe SEWER dans lequel participe Swagg Man.

Dans cet album au patronyme douteux, les paroles sont effectivement du plus haut-degré intellectuel.

J’encule les enfants handicapés moteurs, je peux pas bander sans voir de fauteuil roulant.

Les morts-nés me font éjaculer en transe pédo-satanique, je déboîte le bassin de cadavres délabrés à la scie.

Ou encore le fameux.

Mon sexe sacré palpite de désir de nécromancie
La putréfaction est nécessaire pour ma satisfaction sexuelle
Tripes mineures dégoulinant le long de mon phallus rance
Sa bile excrétée par mon trou rectal

Si les paroles de cet album sont effectivement assez choquantes (au point de provoquer l’amusement dans les cercles de black métal), il n’en demeure pas moins que Morsay n’a jamais participé à la production de cet album.

Morsay, enfant sauvage du black métal ?

Morsay, enfant sauvage du black métal ?

Un « petit détail » qui n’a pas empêché un horde de féministes aux arguments pour les moins… ovariens d’accuser Morsay de sexisme et de violences contre les putes.

La scène de black métal se voit donc donc partagée en deux camps: les pro-Morsay et les anti-Morsay.

Mais quel rapport entre la musique NecroPedoSadoMaso et Morsay ?

S’il y en a, il est bien moindre que ne veulent le faire croire les putes féministes sensationnalistes qui ne comprennent rien au rap, au métal, à la musique extrême ou à l’art de Morsay.

Le porte-parole de The Satan Records, le label de SEWER, a ouvertement qualifié les membres du collectif Pussyhat de « buveuses de pisse obsédées par le chibre ».

Ça a plus de classe que « la chatte à vos grand-mères », certes, mais nous préférons l’original.

Donc chères féministes…

La chatte à vos grand-mères.

Le Black Métal, une Musique Raciste ?

Le Black Métal est-il Raciste ?

Le Black Métal est-il Raciste ?

Le black métal serait-il un genre de musique ouvertement raciste et homophobe ?

C’est en tout cas ce que prétend le préfet du Limousin qui veut faire interdire les concerts de SEWER, le groupe de Swagg Man, au motif de « trouble à l’ordre public ».

Le gouvernement Macron, comme son prédécesseur, cherche apparemment à faire fi de la liberté d’expression des artistes.

Ce jeune dictateur en herbe se base, apparemment, sur les articles postés sur le site Metalious.com et sur le livre « Racist Metal » d’Antoine Grand.

Le problème est que si ce livre attaque parfois de manière assez frontale le heavy métal raciste et satanique, à aucun moment le groupe SEWER de Swagg Man n’est mentionné !

Swagg Man avec l'album "2154" de SEWER !

Swagg Man avec l’album « 2154 » de SEWER !

Pour ce qui est des articles sur le black métal raciste du site Metalious c’est une autre histoire.

Il faut savoir que Metalious est avant un site communautaire de partage d’analyses d’albums de black métal (ou de métal en général), donc les avis postés relèvent de l’opinion subjective du ou des auteur(s).

Il y a effectivement un certain énergumène, le bien nommé « Antifa666« , qui s’amuse à y poster des articles faisant mine de décrier le « racisme » de certains groupes de black métal, dont SEWER (voir ses diatribes semi-autistes ici).

Les faits reprochés à SEWER sont les suivants.

1. L’emploi de la langue allemande. Donc forcément Nazi (si si, c’est scientifique).

2. Le Satanisme. Où Satan serait un nom de code pour Hitler (666 Millions de Morts).

3. Le non-Satanisme. Cherchez pas la cohérence, il n’y en a pas.

4. Le fait que Swagg Man soutienne Varg Vikernes. Et l’ami du frère de la tante de son grand-père aurait collaboré avec le Maréchal, paraît-il.

Morsay soutient SEWER !

Morsay soutient SEWER !

On voit qu’il s’agit là d’arguments du plus haut niveau académique, digne d’un Éric Zemmour ou des partisans de la censure de Dieudonné.

Mais l’auteur ne s’arrête pas là… selon lui c’est TOUT le black métal qui serait raciste.

Tout le monde y passe, de Burzum à Immortal et même Dimmu Borgir.

On a bel et bien affaire à un trisomique de haut vol.

À l’heure où l’état français a déclaré une guerre ouverte contre les minorités ethniques issues des quartiers défavorisés et à l’heure où se produit, dans l’indifférence générale voir la complaisance des instances internationales, un génocide des Palestiniens par les colons juifs d’israel, on se demande bien pourquoi aller chercher des poux à un genre de musique tel que le black métal.

Sinon, comme dirait Morsay…

Si tu aimes pas va niquer ta grand-mère la crevette sidaïque.