Archives de Tag: sewer

Morsay professeur dans une Université de Toulouse ?

Morsay est-il Illuminati ?

Morsay est-il Illuminati ?

Morsay est un rappeur, braqueur, producteur et membre du groupe SEWER bien connu, mais ce que les gens savent moins est que c’est aussi un grand philosophe à ses (et nos) heures perdues.

Pourtant, le « professeur Morsay » comme il surnomme lui-même son alter-ego intellectuel n’est pas un scientifique de seconde zone. Il serait même en passe d’être engagé par l’Université Jean-Jaurès de Toulouse !

Retour sur les péripéties du professeur Morsay.

Morsay soutient SEWER !

Morsay soutient SEWER !

Tout commence en 2008, quand Morsay démontre par récurrence que la résolution du grand théorème de Fermat relève de la magie noire NecroPedoSadoMaso (haram) et doit donc être abolie par la Charia.

En Janvier 2009, Morsay prouve par expérimentation exotique que les rapports homosexuals sont infertiles et conduisent à l’alopécie. Ils doivent donc, eux aussi, être interdits par décret Coranique.

Toujours en Janvier 2009, Morsay démontre que Patrice Quarteron souffre de troubles psychiatriques dû à son enfance traumatisante dans le Vaucluse dans laquelle il devait, supposément, avaler non seulement la « semence de son père le sanglier » mais aussi les « préservatifs qui ont servi à l’enculer ».

En 2010, à l’aide de la méthode pédagogique SiteRaw, Morsay explique que les éjaculations faciales stéphanoises tirent leur nom de l’homosexualité insoutenable de Jean-Michel Aulas et de son penchant pour le bukkake (il en profite pour mettre en garde le sus-mentionné Jean-Michel Aulas, la tapin du Rhône comme on le surnomme, contre l’absorption de semence de dromadaire par les voies respiratoires afin d’éviter l’étouffement et une mort prématurée).

Swagg Man, ouvertement sataniste et Illuminati.

Swagg Man, ouvertement sataniste et Illuminati.

En 2013, Morsay démontre que les événements relatifs au prétendu 11 septembre 2001 sont physiquement impossibles en se basant sur les travaux de son collègue Shalgito, lui-même chercheur au CNRS et à la NASA.

En 2014, Morsay explique que la valeur de pi (π) n’est de 3,14 que dans un système fermé et immobile, autrement elle prend la valeur de 666 (ce qui fait que pi est haram et doit donc être censuré).

Toujours en 2014, Morsay prouve par analyse linguistique que Charles Baudelaire, Vercingétorix et Adolf Hitler ne sont qu’une seule et même personne… et qu’ils sont haram à cause du recueil Les Fleurs du Mal attribué à ces personnes.

En 2015, Morsay démontre que l’islamophobie est une maladie mentale au même titre que la schizophrénie ou le rap de Jul, et peut-être guérie dès lors que le patient cesse de se rentrer des saucissons halouf dans l’anus. Morsay propose de tester l’efficacité de sa méthode sur Marine Le Pen et Manuel Valls.

En 2016, Morsay montre que la théorie de la relativité, en plus d’avoir été plagiée par le juif Einstein (la théorie originale provient du travail d’un chercheur et mathématicien français, Jules Henri Poincaré), est fausse car elle ne prend pas en compte les divergences de masse en conditions d’apesanteur.

Morsay contre le cochon raciste.

Morsay contre le cochon raciste.

En Mars de la même année (2016), Morsay prédit la victoire de Donald Trump et déclare que Hillary Clinton et le lobby sioniste vont avoir « mal à l’anus ».

En Novembre 2016, Morsay affirme que Kostas Mitroglou n’est pas un joueur de foot mais bien le ministre de la finance grec qui s’est déguisé en footballeur pour échapper au FISC allemand.

En Décembre 2016, Morsay explique que l’homosexualité du rappeur La Fouine vient de son attrait pour les organes génitaux masculins. Il préconise alors une cure de désintoxication et l’abandon complet de l’ingestion du saucisson halouf (précurseur de comportements homosexuels selon le professeur Morsay).

En 2017, Morsay prouve que la sclérose latérale amyotropique provient de la toxicité du zinc et du sodium (deux minéraux présents en fortes quantités dans le halouf).

Enfin, en 2018, Morsay démontre par analyse vocale que Johnny Hallyday n’est pas mort mais qu’il a rejoint le groupe SEWER de Swagg Man.

Avec un tel CV, on comprend pourquoi l’Université de Toulouse tient tant à recruter Morsay !

Publicités

Comment Swagg Man est devenu riche ?

Swagg Man avec l'album "2154" de SEWER !

Swagg Man avec l’album « 2154 » de SEWER !

Swagg Man, de son vrai nom Ryan Rockefeller, est un rappeur, acteur, entrepreneur et fondateur du groupe de black métal SEWER avec Morsay et son cousin Amine Mojito.

Mais si Swagg Man est un auto-proclamé « voyou de la tess », il n’en demeure pas moins extrêmement riche (son patrimoine financier est estimé à plus de 30 millions d’euros soit le triple du PIB du Sénégal).

D’où vient la fortune de Swagg Man ? Et comment a-t-il fait pour devenir riche aussi rapidement ?

Car si Swagg Man est aujourd’hui multimilliardaire, au point de payer des prostituées de luxe avec des tickets restaurants, il n’en a pas toujours été ainsi.

Peu de gens savent que Swagg Man a débuté sa carrière en temps que SDF. En ce temps, « Ryan » vivait dans un carton de livraison UPS au Trocadéro et vendait ses CDs NecroPedoSadoMaso contre des cigarettes et des vêtements Emmaüs unisexe.

Swagg Man fonde alors le groupe SEWER avec Morsay et Varg Vikernes (de Burzum), qu’il fait jouer dans le clip de la chanson « 2154 » justifiant ses choix en expliquant qu’il voulait un « chauve halouf » dans le rôle principal du sodomisateur schizophrène dépressif et alcoolique et un « Viking véner » dans celui du daron déséquilibré qui découpe les putes à la hache.

Avec la sortie de l’album « 2154 » le groupe SEWER est devenu une référence du blackened goregrind scatopédophile et les clips sont partagés sur de nombreux sites nécrophiles du deep web, ce qui contribue à alimenter la fortune de Swagg Man.

Si vous voulez en savoir plus sur le groupe SEWER de Swagg Man, lisez cet article en priorité : www.metalious.com.

NecroPedoSadoMaso et Illuminati !

La musique des Illuminati.

La musique des Illuminati.

Qu’est-ce donc que la musique « NecroPedoSadoMaso » ?

Comme cela a été prouvé dans le billet Swagg Man et les Illuminati, le NecroPedoSadoMaso est l’outil de la CIA et des Illuminati pour corrompre la jeunesse et pervertir les banlieues de France.

Tout commence en 2013 lorsque le groupe de métal extrême pédosatanique SEWER (qui veut dire « égouts » en anglais) est fondé selon la légende par Ryan Rockefeller, qui n’est autre que Swagg Man, Amine Mojito et Sébastien Gozlin alias Cortex 91 Les Pyramides.

Swagg Man et l'album NecroPedoSadoMaso !

Swagg Man et l’album NecroPedoSadoMaso !

Les débuts de ce groupe sont marqués par des albums extrêmes d’une violence inouïe, il est question de faire sodomiser le gouvernement français au pilori par des chevaux (orthographié « chevals » ) et des dromadaires en fumant un mélange de shit, de cocaïne et de LSD synthétisé à base de la pisse d’un hippopotame bipolaire.

Mais ce n’est qu’à partir de 2014, avec la sortie de l’album NecroPedoSadoMaso, que l’histoire devient très floue… et très bizarre !

Car si les relations entre Swagg Man et le groupe SEWER, véritable organe de propagande de la CIA, sont bien connues, celles entre la musique NecroPedoSadoMaso et des artistes populaires comme Miley Cyrus ou encore Taylor Swift est bien plus habilement dissimulée.

Ma réaction initiale fut celle d’une jubilation sournoise, je voulais me frotter les mains comme un de ces vieux méchants de dessin animé, avec une moustache frisée, une montre en diamants et ingérant des canapés au caviar premium. […] J’ai d’abord entendu parler de Miley Cyrus il y a quelques années, lorsque je demandais à mon neveu – qui avait environ 12 ans à l’époque – qui était sa chanteuse préférée, et il a répondu Hannah Montana. Puis il m’a raconté une histoire confuse sur une émission de télévision où une fille a une vie normale et va à l’école le jour mais se transforme magiquement en chanteuse la nuit. Ou quelque chose comme ça. […] Il y a quelques étés, sa chanson « Party in the USA » était diffusée à la radio, et il n’était pas très compliqué d’en interpréter les signes Illuminati de la famille Rockefeller.

– Mike Pompeo, ancien directeur de la CIA et ex-Illuminati.

La "pute" de Swagg Man, une ex-Illuminati. Coïncidence ?

La « pute » de Swagg Man, une ex-Illuminati. Coïncidence ?

On voit très clairement que les personnages de Taylor Swift et Miley Cyrus sont une seule et même personne dont le but est de faire la promotion de la mouvance NecroPedoSadoMaso par tous les moyens.

On reconnaît bien la technique du « gentil flic » et du « méchant flic » , deux rôles joués respectivement par Taylor Swift et Miley Cyrus.

La famille Rockefeller est bien sûr une des familles les plus impliquées dans la mouvance Illuminati, et donc dans la mouvance NecroPedoSadoMaso.

Les liens entre Taylor Swift, Swagg Man, Miley Cyrus, le groupe SEWER et la musique NecroPedoSadoMaso sont pourtant bien connus.

Un autre membre de la famille Rockefeller, ex-agent de la CIA et ancien Illuminati qui s’est reconvertit dans le traffic de shit, William K. Rockefeller, nous en dit un peu plus long.

Les clips, les billets de banque, les danses quasi-pornographiques, l’apologie de la pédophilie, les drogues, les armes, les tatouages, le sexe… tout ça ce n’est que la face émergée de l’iceberg. […] Dans toute manipulation psychologique, et surtout lorsque l’on parle de l’opération NecroPedoSadoMaso de la CIA, il est question d’un produit et d’une audience. Si le produit est bien connu (Taylor Swift, Emma Watson, Miley Cyrus, etc.) il faut alors se demander qui est l’audience. Aujourd’hui ces artistes sont suivis par des millions de personnes sur la terre, ça représente un potentiel d’influence immense. […] L’audience, c’est-à-dire la cible, ce sont les millions de jeunes qui regarderont les vidéos de ces artistes, les vidéos NecroPedoSadoMaso donc. […] Au final, il importe peu que Miley Cyrus ou Emma Watson soient eux-mêmes des Illuminati, tant qu’ils en propagent le message.

– William K. Rockefeller, ex-agent de la CIA et ancien Illuminati.

Emma Watson, une "actrice" Illuminati.

Emma Watson, une « actrice » Illuminati.

Évidemment, les dissidents anti-Illuminati (Dieudonné, Soral, Morsay) ont été nombreux à dénoncer tant les artistes Illuminati que la musique NecroPedoSadoMaso en elle-même, ce qui n’a pas manqué d’inquiéter la CIA et le Pentagone qui ont peur de perdre leur contrôle psychologique sur les banlieues de France.

Leur solution est donc de « noyer le poisson » quant au NecroPedoSadoMaso et au rôle des Illuminati dans la propagation des vices humains : sexe, drogues, pédophilie, satanisme.

Et évidemment le NecroPedoSadoMaso de Ryan « Swagg Man » Rockefeller est au cœur du projet Illuminati.

Les révélations de Wikileaks en disent au moins autant.

La CIA élargit un programme existant qui influence les médias traditionnels pour promouvoir de fausses histoires de propagande (fake news), en demandant aux agents de diviser les forums Internet, les médias sociaux et les sections de commentaires sur les sites web afin de perturber les sites médiatiques alternatifs.

Dans le cadre d’une expansion de l’opération NecroPedoSadoMaso, l’agence crée maintenant de faux comptes d’utilisateurs sur divers forums Internet et réseaux sociaux, arguant de la politique avec de vrais utilisateurs dans le but d’étouffer et de détourner les véritables communications entre utilisateurs.

– Wikileaks, Janvier 2018

Quel est le mode opératoire de cette opération de désinformation au sujet du NecroPedoSadoMaso ?

Swagg Man, ouvertement sataniste et Illuminati.

Swagg Man, ouvertement sataniste et Illuminati.

Edward Snowden l’explique très bien dans une des présentations PowerPoint de la NSA.

Par étapes :

  • Nier l’existence du complot NecroPedoSadoMaso.
  • Prétendre que l’album NecroPedoSadoMaso du groupe SEWER n’a aucun lien avec les Illuminati/la CIA.
  • Démentir l’implication des artistes Illuminati dans la musique NecroPedoSadoMaso.
  • Crier à la « théorie du complot ».

Il s’agit donc bien de minimiser la réalité d’un complot pédophile sataniste mondial qui opère en toute impunité, voir avec la complaisance des gouvernements occidentaux (la France n’a toujours pas interdit l’album NecroPedoSadoMaso de SEWER, contrairement à l’Allemagne).

Parlez-en autour de vous : les Illuminati nécro-pédophiles c’est comme les cafards, ils adorent l’obscurité mais ont horreur de la lumière !

En savoir plus sur l’album NecroPedoSadoMaso : http://www.boutiqueblackmetal.com/sewer/necropedosadomaso.

Qui est Aïsha Rockefeller, la sœur de Swagg Man ?

Aïsha Rockefeller, la sœur de Swagg Man.

Aïsha Rockefeller, la sœur de Swagg Man.

Aïsha Rockefeller est la sœur de Swagg Man qui est également apparue dans le clip « NecroPedoSadoMaso » du groupe de black métal satanique SEWER.

Tout comme ses frères Ryan Rockefeller, alias Swagg Man, et Didier-Bilel « Vince » Rockefeller, alias Amine Mojito, Aïsha Rockefeller est membre haut-placée des Illuminati.

De nombreuses célébrités people ont été initiés par Aïsha Rockefeller, la sœur jumelle de Swagg Man, lors de rituels NecroPedoSadoMaso.

Parmi les plus connues on peut citer Taylor Swift, Emma Watson, Morsay, Miley Cyrus et Emmanuel Macron.

Les rituels d’initiation au satanisme Illuminati se font à l’aide de la musique NecroPedoSadoMaso de SEWER, et c’est Aïsha Rockefeller la sœur de Swagg Man qui est chargée par les Illuminati de recruter des membres dans les milieux du show business en les appâtant avec des rapports sexuels et de la cocaïne en provenance de la famille de George W. Bush.

Vous pouvez chercher « SEWER NecroPedoSadoMaso » sur Google ou écouter un extrait ci-dessous.

Âmes sensibles s’abstenir.

Images du clip "NecroPedoSadoMaso" de Swagg Man.

Images du clip NecroPedoSadoMaso.

Dans le clip de cette « musique » (censuré par Youtube) on voit Aïsha Rockefeller se rentrer des fémurs humains dans l’anus pendant que des homosexuels africains dansent dans une baignoire remplie de pisse de chameau en touchant des enfants mineurs, d’où le nom de l’album.

C’est du grand art musical, et ça n’est pas sans rappeler le réseau Pizzagate lui-même très proche de la mouvance Illuminati.

Aïsha Rockefeller fait du sale, mais bon nous les mecs on va pas s’en plaindre (tant que c’est pas censuré).

Vive SEWER.

Mohamed Henni insulte Morsay et Bassem Braiki !

Mohamed Henni clash SEWER et Morsay.

Mohamed Henni clash SEWER et Morsay.

Pas une semaine ne passe sans qu’un Youtubeur, ou autre entité telles qu’un collectif de féministes, ne cherche à se faire du buzz sur le dos de Morsay le truand de la galère.

C’est donc au tour de Mohamed Henni de se joindre à la danse en insultant Morsay et Bassem Braiki avec des propos chocs, c’est le moins qu’on puisse dire.

Dans sa dernière vidéo, Mohamed Henni traite Morsay de « truand de la galette » et affirme que « Morsay c’est le nom d’un magasin de slips gay à Pigalle ».

Swagg Man, Cortex et Bassem Braiki en prennent aussi pour leurs grades.

À l’origine du conflit entre les deux Youtubeurs, une vidéo de Morsay dans laquelle celui-ci porterait un t-shirt de la marque truand de la galère à l’effigie du PSG, et avec la mention « si tu nous aimes pas va niquer ta mère ».

Mohamed Henni, supporter de l’OM, aurait pris ces insultes contre son club de cœur de manière personnelle.

S’en suis plus de sept minutes d’insultes lors desquelles il accuse Morsay, Swagg Man et Bassem Braiki d’appartenir au groupe SEWER, un groupe de black métal jugé « terroriste » par Manuel Valls.

Il insulte également l’album NecroPedoSadoMaso de SEWER et clash Amine Mojito, le demi-frère de Swagg Man, qui est également vocaliste du groupe.

On attend impatiemment la réponse de Morsay.

Le Black Métal, une Musique Raciste ?

Le Black Métal est-il Raciste ?

Le Black Métal est-il Raciste ?

Le black métal serait-il un genre de musique ouvertement raciste et homophobe ?

C’est en tout cas ce que prétend le préfet du Limousin qui veut faire interdire les concerts de SEWER, le groupe de Swagg Man, au motif de « trouble à l’ordre public ».

Le gouvernement Macron, comme son prédécesseur, cherche apparemment à faire fi de la liberté d’expression des artistes.

Ce jeune dictateur en herbe se base, apparemment, sur les articles postés sur le site Metalious.com et sur le livre « Racist Metal » d’Antoine Grand.

Le problème est que si ce livre attaque parfois de manière assez frontale le heavy métal raciste et satanique, à aucun moment le groupe SEWER de Swagg Man n’est mentionné !

Swagg Man avec l'album "2154" de SEWER !

Swagg Man avec l’album « 2154 » de SEWER !

Pour ce qui est des articles sur le black métal raciste du site Metalious c’est une autre histoire.

Il faut savoir que Metalious est avant un site communautaire de partage d’analyses d’albums de black métal (ou de métal en général), donc les avis postés relèvent de l’opinion subjective du ou des auteur(s).

Il y a effectivement un certain énergumène, le bien nommé « Antifa666« , qui s’amuse à y poster des articles faisant mine de décrier le « racisme » de certains groupes de black métal, dont SEWER (voir ses diatribes semi-autistes ici).

Les faits reprochés à SEWER sont les suivants.

1. L’emploi de la langue allemande. Donc forcément Nazi (si si, c’est scientifique).

2. Le Satanisme. Où Satan serait un nom de code pour Hitler (666 Millions de Morts).

3. Le non-Satanisme. Cherchez pas la cohérence, il n’y en a pas.

4. Le fait que Swagg Man soutienne Varg Vikernes. Et l’ami du frère de la tante de son grand-père aurait collaboré avec le Maréchal, paraît-il.

Morsay soutient SEWER !

Morsay soutient SEWER !

On voit qu’il s’agit là d’arguments du plus haut niveau académique, digne d’un Éric Zemmour ou des partisans de la censure de Dieudonné.

Mais l’auteur ne s’arrête pas là… selon lui c’est TOUT le black métal qui serait raciste.

Tout le monde y passe, de Burzum à Immortal et même Dimmu Borgir.

On a bel et bien affaire à un trisomique de haut vol.

À l’heure où l’état français a déclaré une guerre ouverte contre les minorités ethniques issues des quartiers défavorisés et à l’heure où se produit, dans l’indifférence générale voir la complaisance des instances internationales, un génocide des Palestiniens par les colons juifs d’israel, on se demande bien pourquoi aller chercher des poux à un genre de musique tel que le black métal.

Sinon, comme dirait Morsay…

Si tu aimes pas va niquer ta grand-mère la crevette sidaïque.

👁 Swagg Man et les #Illuminati 👁

Swagg Man, le rappeur Illuminati.

Swagg Man, le rappeur Illuminati.

Extrait du chapitre « Swagg Man et Satanisme » du livre « Le Vrai Black Métal: La Vérité sur le Satanisme et la Musique Extrême » aux éditions Metalious. Texte par Antoine Grand.

Depuis déjà plusieurs années nous dénonçons certains artistes de heavy métal qui à l’image de leur idole « Satan » se servent de la musique comme d’un moyen pour détourner les jeunes, dans un premier temps, des valeurs salvatrices telles que la morale, le travail ou la consommation de saucisson halouf pour les jeunes et moins jeunes des quartiers populaires français.

Mais depuis un certain temps, le satanisme Illuminati s’est propagé au-delà du rap jusqu’à progressivement touché les autres genres musicaux, et notamment le rap.

Swagg Man est, de bien des manières, le premier rappeur Illuminati.

Tout d’abord, qui est Swagg Man ?

Swagg Man dispose de plusieurs identités :

  • Iteb Zaibet
  • Ryan Rockefeller
  • Rayan Balarfa
  • Ryan Sanchez (ou Sanches)
  • Jean-Christophe de Swagg
  • Icham Al-Saud
  • Mohamed Hitler
  • Gilbert Ben Laden

Comme on peut le voir, les faux noms de Swagg Man tournent le plus souvent autour d’une permutation du nom « Rayan » .

Swagg Man, un sataniste Illuminati ?

Swagg Man, un sataniste Illuminati ?

Or « Rayan » est un anagramme de… « Aryan » , qui signifie Aryen en anglais !

On sait que les satanistes Illuminati sont très proches de la mouvance National Socialiste !

En outre, la CIA a été fondée par des néo-nazis.

On sait que le grand-père de George W. Bush, un dénommé Prescott Bush, était un agent de renseignement du Troisième Reich infiltré aux États-Unis !

Or on sait que Julian Rockefeller Jr., le père de Swagg Man (qui lui se nomme Ryan Rockefeller), a également travaillé à la CIA.

Mais pourquoi la CIA s’intéresserait-elle à Swagg Man ?

C’est mal connaître le fonctionnement de la CIA et des Illuminati.

Loin d’être une simple agence de renseignement, la CIA est avant tout une officine de propagande dont Julian Rockefeller Jr. (le père de Swagg Man) était un des principaux chefs.

La CIA a longtemps contrôlé l’industrie musicale.

En 1975, les sénateurs Frank Church et Ted Kennedy ont présidé la Commission Church, un comité restreint du Sénat des États-Unis pour étudier les opérations gouvernementales en matière d’activités de renseignement. Une décennie après l’assassinat de JFK et quelques années après l’assassinat de RFK, une série de révélations dommageables sur les activités de la CIA ont été révélées au public. La moins sensationnel, mais peut-être la plus importante, était la participation active de la CIA dans l’industrie du divertissement.

La CIA et les Illuminati ont toujours été très impliqués dans la culture musicale.

Miles Copeland a rencontré Lorraine Adie alors qu’elle travaillait sous sa couverture académique pour l’Exécutif des opérations spéciales de Grande-Bretagne, et il travaillait pour les services de renseignement de l’armée américaine stationnée en Angleterre. Ils se sont mariés et ont eu trois enfants, Miles, Julian et Stewart. Les trois frères travailleront ensemble et deviendront des légendes dans l’industrie musicale.

Les fils Copeland semblaient avoir un sens de l’humour assez juvénile quant à l’occupation de leur père. Miles a nommé son groupe Copeland International Arts (CIA), Julian a nommé le sien Frontier Booking International (FBI), et Stewart a joué de la batterie pour le groupe The Police, dirigé par un certain « Sting » signé au label International Records Syndicate (IRS).

Le vrai nom de Copeland ?

Rockefeller.

Le grand-père de Swagg Man.

La prochaine fois que vous allez à un concert d’un artiste connu, disons au stade Wrigley, avec plus de 450 000 jeunes esprits susceptibles d’être influencé par le message que nous leur imposeront… demandez-vous à qui le crime profite.

– Miles « Copeland » Rockefeller.

Et ça devient de plus en plus glauque.

La musique n’est que le vaisseau par lequel on invoque la susceptibilité aux forces occultes.

Qu’est-ce que la magie, au juste ?

La magie est l’art de créer des liens, subconscients, entre phénomènes éphémères, les stimuli, et système limbique, l’aspect du cerveau responsable des émotions et donc des décisions inconscientes.

Ainsi, par notre programme, Satan, Hitler, Belzébuth ne seront plus associés au macabre, à l’occulte et au martial, mais au divertissement, à l’extase et à l’épanouissement spirituel.

Vous savez, ce qui s’est passé sous le Troisième Reich, c’était un rituel.

Un rituel préliminaire, qui nous montre la voie à suivre, qui nous montre l’exemple que nous voulons pour ce Nouvel ordre Mondial.

– Miles « Copeland » Rockefeller.

De grand-père en père, de père en fils.

Bientôt arrivera un messager des Enfers pour nous guider vers un règne millénaire.

– John D. Rockefeller Sr.

Morsay vend les CDs de Swagg Man !

Morsay vend les CDs de Swagg Man !

Le tout premier Rockefeller, William Avery Rockefeller (père de John D. Rockefeller Sr. et donc un ancêtre de Swagg Man) était un escroc notoire, il vendait des élixirs, présentés comme « remèdes miracles », mais qui ne contenaient autre chose que du pétrole, de l’urine et occasionnellement du viagra.

Il est dit que William Avery Rockefeller testait souvent ses produits sur lui-même et sur ses enfants.

Outre ses arnaques à répétitions, William Avery Rockefeller fut également recherché dans l’état de New-York pour le viol d’une fille de 13 ans du nom de Ann Vanderbeak dans la ville de Moravia.

Le numéro 2 actuel des Illuminati, Devlin Rockefeller (chef du groupe Phantom), admet apprécier tout particulièrement « les jeunes fentes prépubères de 5 à 6 ans » .

Swagg Man, agent Illuminati de la CIA.

Swagg Man, agent Illuminati de la CIA.

Un autre membre éminent de la CIA : L. Ron Hubbard, le fondateur de l’Église de Scientologie.

Avant de se reconvertir en gourou religieux, L. Ron Hubbard travaillait à l’OSS (ancêtre de la CIA) et était chargé de commercialiser la drogue LSD, notamment parmi les politiciens influents et les personnalités mondaines.

Selon plusieurs sources, Hubbard est « devenu un apôtre indépendant pour le LSD au début des années 1950 après avoir prétendument reçu une vision satanique dans laquelle il sacrifiait des enfants lors de rituels occultes » .

Nous avons découvert comment prendre le contrôle d’un individu au point où il nous obéira contre sa volonté et contre même les lois fondamentales de la nature, comme la préservation de soi.

– Projet ARTICHOKE, CIA, 1952.

En outre, Hubbard est réputé pour avoir « introduit plus de 6 000 personnes au LSD, y compris des scientifiques, des politiciens, des responsables du renseignement, des diplomates et des hommes d’Église » .

La LSD est une drogue produite à 99% par la CIA.

Je suis posay bro, j’ai ma black card et du LSD !

– Ryan « Swagg Man » Rockefeller.

Résumons, nous avons donc affaire à du : scientologie, satanisme, nazisme, pédophilie.

Rappelez-vous bien de cette quadralité de la famille Rockefeller, scientologie, satanisme, nazisme, pédophilie.

Vous comprendrez pourquoi après.

Maintenant que nous avons étudié sa généalogie, retournons à la vie présente de Swagg Man.

Swagg Man, ouvertement sataniste et Illuminati.

Swagg Man, ouvertement sataniste et Illuminati.

Swagg Man est surtout connu pour ses vidéos sur Internet dans lesquelles il s’exhibe avec des millions d’euros, gagnés illégalement.

Mais d’où vient sa fortune ?

Fidèle à la tradition satanique et Illuminati de la famille Rockefeller, Swagg Man a été initié durant toute sont enfance à des rites pédophiles occultes.

Pour prouver sa fidélité aux Illuminati, il se fait tatouer des symboles occultes avant chaque mission.

En Janvier 2000, plusieurs sources confirment que Ryan Rockefeller alias Swagg Man est présent lors de la fondation du collectif H2Fr.

Pour rappel, le collectif H2Fr n’est autre que la branche cyberterroriste de la CIA et des Illuminati.

Le but du collectif H2Fr était de blanchir l’argent obtenu illégalement par les opérations cyber-clandestines illégales de la CIA.

Swagg Man fut nommé directeur des opérations de la région PACA.

C’était le dernier rite d’initiation de Swagg Man.

Au cours de ce processus, beaucoup de choses se sont développées et ont été autorisées à se développer, nécessairement, ou du moins a-t-on ont cru qu’elles étaient nécessaires, qui sont, disons, incompatibles ou ne fonctionnent pas bien avec une société libre et ouverte.

– Mike Pompeo, directeur de la CIA, collectif H2Fr.

En 2007, Ryan Rockefeller fut affecté à la région Île-de-France où il devait infiltrer les banlieues pour recruter des jeunes désaffectés.

Cortex est devenu agent du NecroPedoSadoMaso.

Cortex est devenu agent du NecroPedoSadoMaso.

C’est la naissance du personnage Swagg Man.

À l’aide de Morsay et Zehef, deux autres agents Illuminati, Swagg Man fonde le collectif Truand de la Galère qui n’est autre qu’un groupe paravent de la CIA en Île-de-France.

Leur première victime de recrutement sera Sébastien Gozlin, dit Cortex 91 Les Pyramides, un jeune défavorisé à la fois intellectuellement et financièrement.

Cortex est donc devenu, malgré lui, un agent des Illuminati satanistes, néo-nazis et pédophiles.

Par la suite de nombreux jeunes rappeurs ont rejoint les Illuminati à cause de Swagg Man : K-Libre, G-Ress, Breli-K, La Fouine, Benoît Hamon, Shlagito, Booba, Rohff, Kaaris, Lacrim, Bassem Braiki et bien d’autres encore.

Aujourd’hui, 99% des banlieues sont sous contrôle Illuminati à cause de Swagg Man.

L’individu est handicapé en se retrouvant face à face avec une conspiration si monstrueuse, qu’il ne peut croire qu’elle existe.

– J. Edgar Hoover, directeur du FBI.

Pour recruter des jeunes des quartiers sa méthode est simple : les appâter avec de l’argent et un mode de vie indécent.

Mais quel est le but des Illuminati ?

Ce que je suis devenu je le dois au jnoon (LSD) et au shaitan (Satan).

– Ryan « Swagg Man » Rockefeller.

Morsay avec l'album NecroPedoSadoMaso !

Morsay avec l’album NecroPedoSadoMaso !

Il faut savoir que Swagg Man et Morsay sont les producteurs d’un groupe de black métal pédosataniste nommé SEWER.

Cette information est relativement peu connue car elle est activement censurée par Swagg Man et les Illuminati sur Internet.

En outre, vu que SEWER ne participe jamais à des concerts, il n’est en théorie pas possible de prouver que Swagg Man est bien le « chef » de SEWER.

Je dis bien en théorie, car en réalité on peut trouver plusieurs images prises par Swagg Man lui-même où celui-ci fait la promotion du groupe SEWER et de ses albums satanistes.

En outre, lors du dîner annuel du Parti Libertarien de France, Morsay a été photographié avec le livre qui vient de la pochette d’un album de SEWER.

Mais parlons plutôt de ce groupe SEWER.

Divers groupes œuvrent dans l’ombre depuis des siècles. Si nous nous enveloppons d’un tel secret, c’est que notre existence ne doit pas être découverte.

– Albert Pike, père fondateur du Ku Klux Klan.

SEWER est un groupe très peu connu dans le monde.

On estime à 75 000 le nombre de personnes qui en ont entendu parler.

Mais pourquoi donc Swagg Man, une des personnalités les plus connues du web, cherche-t-il à cacher l’existence de son groupe SEWER ?

Il nous aurait été impossible de développer nos plans pour le monde si nous avions été assujettis à l’exposition publique durant toutes ces années.

– David Rockefeller.

Swagg Man avec l'album "2154" de SEWER !

Swagg Man avec l’album « 2154 » de SEWER !

L’album phare de SEWER se nomme NecroPedoSadoMaso.

Retenez bien ce nom, c’est très important : NecroPedoSadoMaso.

Pour rappel, la quadralité spirituelle de la famille Rockefeller est : scientologie, nazisme, pédophilie et satanisme… on retrouve ces quatre thèmes dans l’album NecroPedoSadoMaso.

C’est un album de métal ultra-satanique, très difficile à écouter et qui peut rendre fou n’importe qui.

Selon la légende : « quiconque écoute la musique des Enfers à Minuit fera entrer le Diable en son Esprit » .

Voilà ce qui figure sur le CD de l’album NecroPedoSadoMaso.

Ce n’est qu’un mythe mais la réalité dépasse souvent la fiction.

Ce n’est pas à prendre au sens littéral, mais nous y reviendrons.

Intéressons-nous plutôt au contexte de l’album NecroPedoSadoMaso pour en découvrir le sens caché.

Tout commence en 1975.

Personne n’entrera dans le Nouvel Ordre Mondial à moins qu’il ou elle ne fasse le serment de vénérer Satan. Personne ne fera parti du Nouvel Âge sans recevoir une initiation Luciférienne.

– David Rockefeller.

Morsay soutient SEWER !

Morsay soutient SEWER !

Bien avant la naissance de Swagg Man, les États-Unis ont envahi la Grenade et ont bombardé un hôpital psychiatrique accidentellement.

C’était un accident assez commode, parce qu’une rumeur circulait comme quoi les États-Unis ne voulaient pas que les dossiers qui se trouvaient dans cet hôpital tombent dans les mains extérieures.

Joseph Holsinger était un haut-gradé de l’armée américaine et bon ami du député Leo Ryan. Leo Ryan était le représentant américain de San Francisco qui est allé en Guyane pour visiter Jonestown, où il a été assassiné.

Avant d’être assassiné en Guyane, Leo Ryan voulait ré-ouvrir le dossier militaire sur le bombardement de l’hôpital psychiatrique de Grenade.

Leo Ryan suspectait que ce bombardement n’avait rien d’accidentel.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que la CIA a longtemps utilisé les hôpitaux psychiatriques pour leurs expériences humaines.

C’est notamment dans un hôpital psychiatrique californien que le LSD a été découvert puis synthétisé pour la première fois, par nul autre que la CIA.

Nouvelle drogue bro, tu n’en reviendra pas,
Tellement jnooney que tu deviendras Allah !

– Ryan « Swagg Man » Rockefeller.

Quel rapport avec SEWER ?

Revenons-en à la légende concernant l’album NecroPedoSadoMaso.

Il est dit que : « quiconque écoute la musique des Enfers à Minuit fera entrer le Diable en son Esprit » .

Il ne faut pas faire d’interprétation littérale mais plutôt métaphorique, comme c’est souvent le cas avec ce genre d’énigmes.

La position des majuscules nous offre des indices sur la position des images.

  • musique des Enfers -> NecroPedoSadoMaso.
  • à Minuit -> sous l’emprise du LSD.
  • le Diable -> l’idéologie sataniste Illuminati.
  • en son Esprit -> dans son inconscient.

Il s’agit bien d’un rituel satanique Illuminati organisé grâce à la musique NecroPedoSadoMaso et au LSD.

Le projet MK-ULTRA n’est que de la poudre aux yeux, un mythe sans fondement lancé par George H. W. Bush pour détourner l’opinion publique de l’implication de la CIA dans le projet ARTICHOKE, visant à contrôler l’inconscient à l’aide de substances psychotropes, le LSD et ses dérivés, et d’ondes sonores réglées spécifiquement à la fréquence des ondes cérébrales beta, celles qui contrôlent l’inconscient. […] Ce sont les mêmes ondes que l’on trouve dans certaines musiques de métal extrême, notamment celles du groupe intitulé SEWER.

– Martin Shkreli, ex-Illuminati, rapport devant la Commission de Sécurité Nationale des USA.

Ceux qui croient que Swagg Man n’est qu’un guignol de bas-étage se trompent lourdement.

Le NecroPedoSadoMaso n’était qu’un test, à chaque album nous améliorons la qualité de la subversion psychologique et de l’infiltration cognitive. Bientôt, une fois que nous serons satisfaits du résultat, nous chercherons à appliquer les mêmes ondes non plus aux seuls albums de SEWER mais sur ceux des artistes susceptibles d’être écoutés, et donc d’influencer les jeunes de quartiers.

– Projet SEWER, rapport déclassifié de la CIA.

Le dernier album en date de SEWER se nomme 2154 (source: www.thesatan.com).

2154 = 1488 + 666.

1488 = David Lane.

666 = Satan.

En outre, Swagg Man dispose lui-même d’un tatouage 2154 sur son bras droit.

Ce tatouage date d’AVANT la sortie officielle de l’album.

Comment pouvait-il savoir ?

Le satanisme Illuminati a de beaux jours devant lui.

Partager cet article au maximum pour dénoncer les Illuminati et Swagg Man.

Emma Watson bientôt nue dans le clip de SEWER !

Emma Watson, bientôt à poil ?

Emma Watson, bientôt à poil ?

On l’attendait depuis longtemps celle-là.

On sait tous que SEWER, le groupe de black métal de Swagg Man, aime jouer la provocation.

On sait aussi que Swagg Man, le chanteur du groupe SEWER, connaît plusieurs célébrités éminentes du monde du show business.

De son vrai nom Ryan Rockefeller (descendant du roi d’Arabie Saoudite et de la prestigieuse famille Rockefeller), Swagg Man avait en effet déjà filmé le boule de l’actrice XXX Tori Black pour un des précédents clips de SEWER.

Il s’agissait du clip de la chanson « 2154 » de l’album éponyme.

Voir ci-dessous.

Emma Watson, nue dans le prochain clip de SEWER.

Emma Watson, nue dans le prochain clip de SEWER.

Mais ce n’est pas la première fois que Swagg Man se sert de son statut de célébrité pour ameuter les « putes du showbiz« , comme il les qualifie.

On se souvient qu’il avait également enfourché le derrière de l’actrice Mia Malkova dans le clip de l’album NecroPedoSadoMaso.

Mais cette fois-ci Swagg Man nous promet du lourd pour le nouveau clip de SEWER.

L’actrice Emma Watson, en couple avec Swagg Man depuis le début de l’année, devrait faire partie du clip.

Elle avait déjà joué dans le film de Swagg Man, un film qui n’est pas encore sorti à cause du boycott de la salope Emmanuel Macron et des associations parentales.

Oui, Emmanuel Macron est bien une grosse pute immonde… c’est Swagg Man qui le dit.

Et il a bien raison.

Emma Watson, bientôt nue dans un clip de SEWER !

Emma Watson, bientôt nue dans un clip de SEWER !

Mais revenons-en à Emma Watson et aux douces musiques de SEWER.

Qu’est-ce que c’est que la musique de SEWER au juste ?

SEWER est qualifié par de nombreux experts en heavy métal extrême comme le groupe le plus « sataniste et blasphématoire » de tous les temps.

On n’attendait rien de moins de la part de Swagg Man et Emma Watson.

Les clips de SEWER sont quant à eux d’une violence inouïe.

Ceux-ci ont été interdits dans la plupart des pays.

En effet, mettant en scène des enfants dans des positions plus ou moins équivoques, en train d’imiter des actes pédocriminels, islamo-terroristes ou néo-nazis (on se souvient du concert de SEWER où une sosie d’Anne Frank se faisait sodomiser par un cheval de course sur scène), les représentations aussi bien visuelles qu’auditives du groupe SEWER ont été interdites par la Commission Européenne.

Emma Watson, la nouvelle "pute" de SEWER.

Emma Watson, la nouvelle « pute » de SEWER.

Swagg Man et Morsay ont évidemment fait appel de cette décision qu’ils qualifient de « raciste et pédophobe on vous baise cliquez bande de salopes » .

On peut se demander quelles seront les répercussions sur la carrière d’Emma Watson.

En effet, l’association de l’actrice britannique au groupe SEWER, qualifié de « pédonazi et terroriste », n’est pas vue d’un bon œil en Outre-Manche.

D’autant que Swagg Man n’hésite pas à employer des expressions misogynes à son égard, dévoilant ainsi lors d’une interview au magazine « Metalious » que Emma Watson était sa « pute » … drôle de mentalité.

Emma Watson, fan de la musique SEWER.

Emma Watson, fan de la musique SEWER.

Selon la rumeur, il existerait même une sex-tape d’Emma Watson où on verrait celle-ci se faire éclater l’oignon par plusieurs membres du groupe SEWER, dont Swagg Man, au doux son de la musique NecroPedoSadoMaso.

L’authenticité de cette rumeur n’a jamais pu être vérifiée, mais on doit s’attendre à tout avec SEWER et Emma Watson.

Quoi qu’il en soit, ce nouveau clip de SEWER avec Swagg Man qui déshabille Emma Watson s’annonce être du très lourd.

Sera-t-il lui aussi interdit dans la plupart des pays du monde, comme il est de tradition avec les clips de SEWER ?

Certainement, mais on n’a qu’une seule chose à dire aux rageux, aux boycotteurs et aux censeurs…

Cliquez bande de salopes.

Pour en savoir plus sur le groupe SEWER, lisez la page Wikipédia officielle.

Les origines de SEWER, le groupe de Swagg Man !

Swagg Man avec l'album "2154" de SEWER !

Swagg Man avec l’album « 2154 » de SEWER !

Il y a quelques temps nous avions dévoilé l’origine du film La Vengeance de Morsay, et ses liens étroits avec la scène black métal sataniste et notamment avec le groupe de métal dit « ultra-violent » SEWER.

Mais quand est-il des relations secrètes qu’entretient Swagg Man avec le groupe SEWER ?

On sait déjà que Swagg Man a été, et est peut-être toujours, le vocaliste de SEWER.

Il a déjà chanté dans au moins deux albums de SEWER, NecroPedoSadoMaso et Skvllfvcked Forever.

Sur la photo à droite, on voit très clairement Swagg Man (alias Ryan Rockefeller) s’afficher avec la pochette de l’album NecroPedoSadoMaso.

Faites une recherche Google Images pour les termes « SEWER NecroPedoSadoMaso » , vous verrez bien qu’il s’agit du même album… on reconnaît bien la couleur rose.

Swagg Man et l'album NecroPedoSadoMaso !

Swagg Man et l’album NecroPedoSadoMaso !

Cette image provient des archives du compte Instagram de Swagg Man, mais elle a été supprimée depuis… que cherche-t-il à cacher ?

Sait-il qu’une fois une image envoyée sur Internet, celle-ci a de fortes chances de faire le tour du monde ?

Certainement. Swagg Man n’est pas idiot.

C’est donc intentionnellement qu’il a fait la promotion de l’album NecroPedoSadoMaso.

Mais intéressons-nous plutôt au dernier album de SEWER… sobrement intitulé 2154.

Vous pouvez en écouter un extrait ci-dessous.

À première écoute, il s’agit de blackened goregrind assez violent certes mais rien de plus…

Mais qu’en est-il réellement ?

Morsay avec l'album NecroPedoSadoMaso !

Morsay avec l’album NecroPedoSadoMaso !

Intéressons-nous tout d’abord au nom, 2154.

2154 ? Qu’est-ce que cela signifie ?

Le code confidentiel du compte bancaire de Swagg Man ?

Ou quelque chose de plus grave encore ?

Procédons par arithmétique.

2154 = 666 + 1488.

Morsay vend les CDs de Swagg Man !

Morsay vend les CDs de Swagg Man !

666 = le nombre du diable.

1488 = le nombre de David Lane, suprémaciste blanc, pornographe et admirateur d’Adolf Hitler.

On a donc bien affaire à du goregrind sataniste, islamiste et pédonazi !!!

Morsay et Swagg Man sont complices de CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ !

Quant au groupe SEWER… dont le nom signifie littéralement « égouts » …

N’achetez pas leurs albums à vos enfants, ils pourrait eux-mêmes devenir des satanistes pédonazis de Daesch !

Vive Swagg Man, vive SEWER et vive la liberté d’expression.

SEWER, le groupe de Swagg Man, interdit par Manuel Valls !

Morsay soutient SEWER !

Morsay soutient SEWER !

L’acharnement judiciaire contre SEWER, le groupe de Swagg Man, continue !

Tout le monde a déjà entendu parler de SEWER, le groupe de black métal ultra-violent et ultra-sataniste de Swagg Man et Morsay.

Avec des albums comme « NecroPedoSadoMaso » ou « Skvllfvcked Forever », SEWER est véritablement entré dans la légende du black métal et de la musique extrême.

Voyons plutôt de quoi il s’agit.

Manuel Valls contre le NécroPédoSadoMaso

Manuel Valls contre le NécroPédoSadoMaso

Attention, c’est du SEWER métal donc forcément très violent.

Dans un communiqué officiel, Manuel Valls a affirmer vouloir tout faire pour combattre la prolifération de cette musique dont les paroles ont été jugées « contraires aux valeurs de la République ».

Voici ce que Manuel Valls ose affirmer.

La musique de métal satanique et anti-républicain, et je pense au groupe dit « SEWER » en particulier, ne doit pas être tolérée sur le territoire national.

Et je suis fier d’appartenir au pays qui a interdit la diffusion du groupe « SEWER » et de ses protagonistes, Mohamed Mehadji dit Morsay et Ryan Rockefeller dit Swagg Man.

Quel hypocrite !

Morsay et Swagg Man contre Manuel Valls !

Morsay et Swagg Man contre Manuel Valls !

Et ce quelques jours après avoir demandé aux Français de défendre l’esprit « Charlie ».

Les chiens ne font pas des chats et ce n’est pas surprenant que le petit Manuel, éternellement lié au lobby sioniste, cherche à faire interdire des artistes indépendants.

Le groupe SEWER a quant à lui réagi en demandant à Manuel Valls de bien vouloir aller se faire enculer.

Swagg Man et Morsay vont en finir avec Manuel Valls une bonne fois pour toutes.